Place au 34ème FITUC: Une programmation riche et diversifiée


Libé
Vendredi 15 Juillet 2022

Le programme de la 34ème édition du Festival international du théâtre universitaire de Casablanca (FITUC), placée sous le signe "Réinventer le théâtre" a été présenté, jeudi soir, lors d'une conférence de presse organisée dans la capitale économique.

Initiée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, du 23 au 28 juillet, par la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben M'sik, relevant de l'Université Hassan II de Casablanca, cette édition connaîtra la participation distinguée de plusieurs pays amis et frères représentant l'ensemble des continents.

A cette occasion, le président du Festival, Pr Abdelkader Gonegai, a souligné que cette édition témoigne de la dynamique et de l'engagement de l'université marocaine en faveur de la formation et de l'encadrement des jeunes, notant que l'objectif de cet événement est d'ériger les universités en un espace d'ouverture et d'échange et de renforcer le rayonnement du Maroc, de la ville de Casablanca et de l'université marocaine.

Evoquant le thème de cette édition, en l'occurrence "Réinventer le théâtre", Pr Gonegai, également doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben M'sik, a relevé qu'il s'agit d'une thématique qui s'est imposée vu les contraintes et les défis posés par la pandémie de coronavirus sur l'ensemble des activités humaines, y compris l'art en général et le théâtre en particulier, notant que le but est d'ouvrir un débat sur l'avenir de l'art et du théâtre.

Le programme de cette 34ème édition sera riche et diversifié avec la participation d'artistes représentant les quatre coins du Monde, a-t-il fait savoir, précisant que  cette édition prévoit des ateliers et master class animés par des professeurs du Maroc, d'Allemagne, du Mexique, de France, entre autres.

"Les organisateurs de cette édition ont réussi en dépit des contraintes à tenir le festival au mois de juillet, une date symbolique qui évoque le couronnement du travail de toute l'année universitaire", a-t-il poursuivi, mettant en avant la force du Maroc en tant que pays d'ouverture, d'interaction, d'échange et de coexistence avec les différentes cultures.

Et d'ajouter que ce Festival se veut l'occasion pour les professionnels de profiter de toutes les écoles théâtrales dans le monde et de bénéficier de sessions de formation, affirmant que les oeuvres présentées lors de cette édition feront l'objet de l'évaluation d'un jury professionnel présidé par Fihr Kettani.

Pour sa part, le directeur artistique du festival, Fettah Diouri, a indiqué que ce festival a misé sur le débat et l'échange avec notamment le Café de minuit qui servira d'espace de débat entre le public du théâtre universitaire sur les spectacles présentés lors de cette édition, soulignant que cette édition sera marquée par sept ateliers avec un défi majeur, à savoir la présentation au bout de trois jours de formation d'un spectacle au dernier jour du festival.

Selon les organisateurs, le festival a institué depuis 34 ans une culture qui ouvre des horizons mondiaux aux jeunes en leur offrant la possibilité de s'ouvrir et d'interagir avec autrui, et de s'engager dans toutes les pratiques et expériences artistiques créatives, dont le père des arts, le théâtre.

Cette édition sera marquée par la contribution des participants venant de l'Asie (Corée du Sud, Bangladesh et Indonésie), de l'Europe (Allemagne, Italie, Espagne), de l'Afrique (Cameroun et Sénégal), du monde arabe (Tunisie, Egypte et Sultanat d'Oman), et de l'Amérique du Sud (Uruguay et Mexique), en plus des Etats-Unis et du Maroc.
La 34ème édition rendra hommage aux artistes Abdelilah Agil, Noujoum Zahra, Zineb Najem, Mostafa Khalili et Fabio Omodei.

L'objectif de cet évènement est d'acquérir des compétences personnelles et professionnelles qui ouvrent des opportunités de s'engager et de s'intégrer dans les composantes de la société et de participer à tous les projets et activités de développement du pays, dans un esprit de responsabilité, de discipline et de motivation.

Le FITUC intervient, chaque année, comme l'aboutissement d'un travail inlassable fait tout au long de l'année par les étudiants et créateurs des quatre coins du monde.

Cet événement connaîtra l'organisation de plusieurs activités, notamment des représentations théâtrales, des ateliers de formation, un colloque scientifique et des hommages dans différents espaces de Casablanca, au profit de nombreux étudiants du Maroc et d'ailleurs.

Le festival constitue un pilier de redynamisation de la diplomatie culturelle universitaire parallèle visant à faire connaître le Maroc et à favoriser son essor et son progrès dans tous les domaines.


Lu 2172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.