Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Petits bonheurs” de Mohamed Chrif Tribak projeté à Varsovie




Le film marocain “Petits bonheurs”, du réalisateur Mohamed Chrif Tribak, a été projeté à Varsovie, dans le cadre de l'édition 2017 du Festival de la Francophonie de la capitale polonaise. La projection du film, qui coïncidait avec la célébration de la Journée internationale des droits des femmes, a été marquée par la présence de Youns Tijani, ambassadeur du Maroc en Pologne et président du GADIF (Groupe des ambassades, délégations et institutions francophones), de représentants de missions diplomatiques à Varsovie, de cinéphiles et membres de la communauté marocaine établie en Pologne.
Sorti en 2016, ''Petits bonheurs'' est un drame musical d’une durée de 1h26, avec pour casting Farah El Fassi, Anissa Lanaya, Maha Daoud, Soumaya Amghrar, Fatna Khamari et Fama Ferrah. Deuxième long-métrage de Chrif Tribak, le film nous plonge dans le Maroc des années 50 et raconte l’histoire de Nouffisa (17 ans) qui, après la mort de son père, se trouve obligée d’accompagner sa mère pour s’installer chez Lalla Amina, femme d’un grand dignitaire de la médina de Tétouan. Une fois dans la grande maison, une amitié très forte la liera instantanément à la petite fille de Lalla Amina, Fetouma.
Le film a été primé, entre autres, au Festival national du film de Tanger 2016 ainsi qu’au Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan.
Né à Larache en 1971, Mohamed Chrif Tribrak a suivi une formation à la Fédération des ciné-clubs au Maroc ainsi qu’à la Fondation européenne des métiers de l’image et du son (FEMIS) à Paris. Il a réalisé son premier court-métrage “Nassima” en 1998.
L’édition 2017 du Festival de la Francophonie, qui se poursuivra jusqu’au 31 mars, vise à mettre en exergue la diversité culturelle de l'espace francophone et constitue une occasion propice au resserrement des liens en favorisant le brassage culturel.
La programmation marocaine dans le cadre de ce festival comprend des rencontres littéraires et des manifestations culturelles, ainsi qu'une ''soirée des saveurs'' prévue le 23 mars, une occasion pour mettre en avant les multiples facettes de la gastronomie marocaine, riche et variée.
Le Festival de la Francophonie propose une programmation riche en concerts, projections de films, représentations théâtrales, dégustations culinaires, conférences et événements littéraires.

Mercredi 14 Mars 2018

Lu 698 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés