Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pedro Sanchez: Le Maroc revêt une importance capitale pour les intérêts de l'Espagne

Chef du gouvernement espagnol



Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a souligné le caractère stratégique des relations de son pays avec le Maroc, relevant que la prochaine Réunion de haut niveau ne fera que consolider davantage le partenariat bilatéral solide. "Le Maroc revêt une importance capitale pour les intérêts de l’Espagne", a affirmé Pedro Sanchez qui s’exprimait, lundi à Madrid, à l’occasion de la 4ème Conférence des ambassadeurs espagnols accrédités à l’étranger. Dans ce sens, le responsable espagnol a ajouté que la prochaine Réunion de haut niveau entre les deux pays, prévue en février prochain, sera une occasion pour donner un nouvel élan aux relations bilatérales. Après avoir mis l’accent sur l’importance de renforcer le partenariat et les relations avec les pays maghrébins, Pedro Sanchez a indiqué que "l’Espagne doit contribuer à la stabilité du Maghreb". "La stabilité et la prospérité du Maghreb seront bénéfiques pour l’Europe et le monde", a-t-il dit. A signaler, par ailleurs, que quelque 150 migrants ont tenté de passer en force mardi la haute clôture séparant le préside occupé de Mellilia du reste du Maroc, ont indiqué les autorités espagnoles. L'incident s'est produit juste avant l'aube. "87 d'entre eux" ont réussi à entrer en ville malgré l'intervention des forces de l'ordre marocaine et espagnole, a déclaré un porte-parole de la préfecture de Mellilia. Cette tentative de franchissement de la clôture est la plus importante depuis le 20 août, lorsque 300 migrants avaient tenté de passer en force la barrière grillagée. Une trentaine d’entre eux y étaient parvenus tandis qu’un migrant est décédé lors de cette tentative. Selon le porte-parole de la préfecture, neuf migrants ont été blessés mardi en tentant de passer la clôture et ont été transférés à l'hôpital. Tandis que les autres ont été enregistrés dans un centre d'accueil pour migrants. Depuis le 1er janvier, 60 migrants ont réussi à entrer illégalement à Mellilia, tandis que 70 autres ont fait de même à Sebta, d'après les chiffres du ministère espagnol de l'Intérieur. Les présides occupés de Mellilia et Sebta sont des points d'entrée en Europe privilégiés pour les migrants africains, qui s'y rendent soit en escaladant la clôture grillagée soit en nageant le long de la côte.

Libé
Mercredi 20 Janvier 2021

Lu 350 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS