Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Parution d' un nouvel ouvrage de l'ambassade du Maroc à Tunis sur le commun culturel maroco-tunisien


Libé
Vendredi 29 Avril 2022

"Mohamed Fadhel Ben Achour... Symbole du commun culturel maroco-tunisien" est l'intitulé d'un nouvel ouvrage publié par l'ambassade du Maroc à Tunis.

S'exprimant lors de la cérémonie de présentation de cet ouvrage, organisée dernièrement à Tunis, l'ambassadeur du Maroc en Tunisie, Hassan Tariq a souligné qu'il s'agit d'un hommage à une personnalité "incarnant avec excellence le commun culturel entre le Maroc et la Tunisie".

Il a, dans ce sens, mis l'accent sur les points de convergence et les dénominateurs communs entre le modèle des deux Etats nationaux en Tunisie et au Maroc, les références culturelles des deux mouvements nationaux et l'héritage réformiste dans les deux pays.

Le diplomate a estimé que ces points communs ne se manifestent pas seulement dans l'Histoire et la mémoire mais aussi à travers des femmes et des hommes.

Selon l'ambassadeur, feu Mohamed Fadhel Ben Achour incarnait cette cohésion entre le Maroc et la Tunisie, rappelant son parcours intellectuel, scientifique et jurisprudentiel dans lequel le Maroc était présent avec force, ainsi que ses origines familiales maroco-andalouses.

Dans ce contexte, M. Tariq n'a pas manqué de souligner "la haute sollicitude dont les Rois du Maroc, en particulier feus SM Mohammed V et SM Hassan II, entouraient cheikh Ben Achour, en reconnaissance au rôle et à la place des ouléma et des hommes du savoir dans la société.

"Nous sommes reconnaissants à ces grandes statures qui ont soulevé des questions auxquelles nous sommes encore confrontés sur le plan politique, culturel et intellectuel", a-t-il souligné.

Pour sa part, son fils Rafâa Ben Achour (ancien ambassadeur de Tunisie à Rabat), a affirmé que Cheikh Fadhel se considérait comme "marocain, tunisien et maghrébin", expliquant, dans une déclaration à la MAP, que la relation de son père avec le Royaume était "très distinguée" depuis sa première visite en 1944 jusqu'en 1969, date de son dernier déplacement au Maroc quelques mois avant son décès.

Selon lui, Ben Achour fréquentait de façon régulière les universités marocaines, notamment Al Qaraouiyine à Fès, ainsi qu'Oujda et Marrakech.

Il a également rappelé la relation "distinguée" entre le défunt et feu SM le Roi Hassan II, à travers sa participation régulière aux causeries religieuses ou lors de ses visites dans le Royaume au sein des délégations officielles tunisiennes.

Outre un texte introductif de Rafâa Ben Achour, l'ouvrage comprend des contributions du chercheur en littérature et civilisation islamiques, Mohamad Kahlawi et un article de feu Hafedh Benachour intitulé "Fès à travers les manuscrits tunisiens".

Il comporte aussi une préface signée par le professeur Abdelkarim Mohamed de l'ouvrage de Mohamed Fadhel Ben Achour intitulé "Les conférences marocaines", qui avait été publié dans les éditions "Dar Tounes" dans laquelle ont été compilés les textes complets des sept conférences que Ben Achour avait données au Maroc entre 1966 et 1968.

Il s'agit du quatrième ouvrage collectif publié par l'ambassade du Maroc en Tunisie dans le cadre des publications comprenant également "l'allégresse du voisinage : témoignages croisés de Tunisie et du Maroc", "Les liens du soufisme entre le Maroc et la Tunisie" et "Naima Samih en Tunisie".


Bouillon de culture

Théâtre
 Le théâtre Mohammed V de Rabat abrite le 5 mai prochain à 20h00, la pièce théâtrale "La Femme au Colt 45" de l'écrivaine Marie Redonnet, avec à l'affiche la comédienne Sophia Hadi.

Mise en scène par Nabyl Lahlou, "La Femme au Colt 45" est une ode à la passion et à la liberté portées par la voix profonde de Sophia Hadi, qui plonge le spectateur dans les rouages des rudes épreuves et de l’abîme d’une souffrance féminine.

Cinéma
L'association des rencontres méditerranéennes du cinéma et des droits de l'Homme (ARMCDH) a lancé un appel à films pour la 11ème édition de la Nuit Blanche du Cinéma et des Droits Humains, placée sous le thème ''Cinéma et Famille'' .

La date limite étant le 15 juin, les liens des films qui traitent du thème sont à envoyer à l'adresse e-mail contact@armcdh.ma. Pour toute information concernant l'appel à films, les intéressées sont invités à contacter le +212 650-183415 ou l'e-mail rehab.k@armcdh.ma.

Distinction
Le romancier sénégalais d'expression française Mohamed Mbougar Sarr a été couronné Choix Goncourt de la Chine 2021, pour son livre "La plus secrète mémoire des hommes" .
"La plus secrète mémoire des hommes" est un roman "étourdissant, dominé par l'exigence du choix entre l'écriture et la vie, ou encore par le désir de dépasser la question du face-à-face entre Afrique et Occident. Il est surtout un chant d'amour à la littérature et à son pouvoir intemporel".

Décès de Jacques Perrin
L'acteur, cinéaste et producteur français Jacques Perrin, qui avait joué dans "Peau d'âne" ou "Le Crabe-tambour" et co-réalisé le documentaire "Le peuple migrateur", est décédé jeudi 21 avril à Paris à l'âge de 80 ans.
Comme acteur, Jacques Perrin a tourné dans plus de 70 films à partir des années 1950.


Lu 1464 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >