Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation marocaine à la réunion de la CENSAD sur la lutte contre le terrorisme



Une délégation marocaine de haut niveau participe du 5 au 8 avril à Abuja à la réunion de haut niveau organisée par la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CENSAD) et le gouvernement nigérian sur les stratégies de lutte contre le terrorisme. Cette réunion a pour principaux objectifs la consolidation des acquis des différentes réunions des ministres de la Défense et des ministres de la Sécurité publique sur la lutte contre le terrorisme dans l'espace CENSAD, le partage des expériences sur les interventions militaires conjointes dans l'espace CENSAD en vue de garantir la sécurité et la mutualisation des expériences nationales de lutte contre le terrorisme en vue de les capitaliser et au besoin s'en servir à nouveau.

Elle vise également la multiplication des initiatives communes dans le domaine de la défense et de la sécurité mais aussi celui du développement durable des zones affectées par le terrorisme et la formulation des recommandations à l’endroit des Etats pour une lutte efficace et réussie. Cette réunion a permis à la délégation marocaine de présenter les stratégies mises en place par le Maroc pour lutter contre le radicalisme et le terrorisme. La participation de la délégation marocaine à cette réunion de haut niveau a été hautement appréciée tant par les autorités nigérianes que par l’ensemble des délégations présentes.

Les recommandations issues de la réunion d’Abuja seront examinées par les ministres des Affaires étrangères des Etats membres lors d’une conférence qui se tiendra au Maroc prochainement. La CENSAD est la plus grande organisation sous-régionale africaine en termes de nombre d’Etats membres, de population et de superficie. Elle a été créée en 1998 avec pour objectif la mise en place d’une union économique globale entre ses 24 pays membres. Elle dispose du statut de Communauté économique régionale auprès de l’Union africaine (CER) et du statut d’observateur auprès de l’Assemblée générale des Nations unies.

Libé
Vendredi 9 Avril 2021

Lu 260 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS