Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation marocaine à la 3ème édition du Festival du cinéma afro-colombien




L’ambassade du Maroc en Colombie prend part à la troisième édition du Festival du cinéma afro-colombien qui se tient à Bogota jusqu’au 7 juin prochain, à l’initiative de la prestigieuse Cinémathèque de Bogota, institution cinématographique de renommée et des plus anciennes de Colombie.   La participation du Royaume à cet important évènement qui s’inscrit dans le cadre des activités culturelles de l’Ambassade du Maroc en Colombie, reflète le caractère fondamental de l’identité plurielle du Royaume qui trouve sa singularité dans son multiculturalisme.  Pour l’ambassadeur du Maroc en Colombie, Mme Farida Loudaya, la participation à cette manifestation culturelle constitue une “occasion pour le Royaume de rendre hommage au cinéma africain et faire découvrir au public colombien la richesse et la diversité de la culture marocaine à travers son 7ème art”.
La participation du Maroc, seul pays africain présent à cette manifestation, sera marquée par la projection de deux productions cinématographiques : “L’écharpe Rouge” du réalisateur Mohamed Lyounsi et “Aida” du réalisateur Driss Mrini. “Cette participation permettra de mettre en avant le caractère tolérant et les valeurs de civilisation et de cohabitation entre les différentes religions au Maroc, ainsi que l’important héritage historique et culturel dont jouit notre pays”, a tenu à souligner à cette occasion Mme Loudaya.  
Par la même occasion, Mme Joyce Ventura, cinéaste colombienne de grande renommée, a salué l’initiative de l’ambassade du Maroc qui, à travers sa participation à cet événement culturel majeur, “contribue à la promotion de la diversité de la culture marocaine”.
“La participation du Royaume permet de rapprocher davantage les peuples colombien et marocain, si proches en réalité par leur chaleur humaine, leur générosité et leur hospitalité”, a déclaré à la MAP Mme Ventura.  Elle a saisi cette occasion pour inviter ses compatriotes à visiter le Maroc afin de connaître “sa culture, ses chants, ses danses, son art en général”, précisant que “passer une nuit dans les sables du désert du Sud du Royaume, est une expérience unique”.
La troisième édition du Festival du cinéma afro-colombien sera marquée par la présentation d’une sélection de films couvrant diverses thématiques touchant aussi bien la politique que la mémoire historique, la culture et le patrimoine africain.  Il sera également procédé à la projection d’un échantillon varié d’œuvres cinématographiques sur l’Afrique et la diaspora africaine, le but étant de faire connaître au public colombien l’histoire des populations afro-descendantes notamment à travers les récits audiovisuels contemporains.  

Samedi 2 Juin 2018

Lu 303 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés