Fatna Sarehane : Les Directives Royales sont d’ un grand apport pour la condition de la femme

 

“Palmyra ” remporte le GP du 10ème Festival international cinéma et immigration


Libé
Lundi 19 Septembre 2022

Le long métrage “Palmyra” du réalisateur russe Ivan Bolotnikov a remporté le Grand Prix de la 10ème édition du Festival international cinéma et immigration d'Oujda, qui a pris fin samedi.

La soirée de clôture de ce festival,  organisée au Théâtre Mohammed VI d’Oujda en présence de figures du cinéma du Maroc et d’ailleurs et de nombreux cinéphiles, a vu aussi la consécration du film marocain “Dernier Round” du réalisateur Mohamed Fekrane, qui a remporté le prix du meilleur scénario.

 Le jury du festival, présidé par le réalisateur marocain établi en France Mohamed Ahed Bensouda, a, en outre, décerné le prix du meilleur rôle masculin au protagoniste du film “Palmyra”.

Dans la catégorie des courts métrages, le prix de la meilleure réalisation est allé au film “Allegoria” du réalisateur turc Hakan Unal, alors que “Le nom des autres” de la Tunisienne Ines Saidi a remporté le prix du meilleur scénario et “Charte” du Marocain El Houssine Hanine a décroché le prix du jury.

 Cette 10ème édition du festival a connu la participation de 11 films représentant plusieurs pays, dont 10 films (4 longs métrages et 6 courts métrages) participant à la compétition officielle du festival.

 Le programme de ce festival, organisé par l’Association solidarité pour le développement et l’immigration, en partenariat avec la direction régionale de la Culture et le Centre cinématographique marocain et avec le soutien notamment de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, a porté, outre la compétition officielle, sur un colloque animé par des chercheurs et spécialistes, une master class sur l’expérience cinématographique des Marocains du monde et des ateliers au profit des jeunes de la région de l’Oriental.

 Le festival vise en particulier à mettre la lumière sur les compétences et les talents cinématographiques des Marocains du monde, faire connaître les potentialités touristiques de la région de l’Oriental et contribuer au développement local.

Bouillon de culture

Exposition "Ecriture artistique"

Le vernissage de l'exposition "Ecriture artistique" du plasticien Mohamed El Hamyani, a eu lieu, jeudi, à la galerie Mohamed El Kacimi à Fès.
 Cette exposition, qui se poursuivra jusqu'au 30 septembre courant, s'inscrit dans le cadre du lancement de la saison culturelle 2022-2023 de la Direction régionale de la culture de la région de Fès-Meknès.
 Donnant à voir quelque 25 toiles de moyens et grands formats appartenant à l'école expressionniste abstraite, cette exposition du jeune artiste autodidacte a nécessité une période de plus d'une année, au cours de laquelle il a essayé de traduire ses idées créatives en tableaux avec une touche purement artistique.
 Dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, l'artiste El Hamyani a souligné que son expérience artistique, avant d'être une "écriture artistique fut poétique" avec un poème sous le titre "Papillon", rédigé en 40 pages.
 Le travail sur les toiles est intervenu suite à une recherche et une méditation profondes, a-t-il confié, soulignant que la ville de Fès est fortement présente dans son expérience artistique à travers ses portes historiques qui témoignent de l'authenticité de cette cité millénaire, outre la ville d'Imouzzer Kandar avec ses charmants paysages naturels., en tant que porte d'entrée du Moyen Atlas.
 


Lu 942 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.