Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture du Forum des managers territoriaux et des instituts de formation au profit des collectivités territoriales en Afrique




Les travaux du 1er Forum des managers territoriaux et des Instituts de formation ciblant les collectivités territoriales en Afrique se sont ouverts, lundi à l'Université internationale de Rabat (UIR), sous le thème "Les ressources humaines des collectivités territoriales africaines: le temps d'agir, c'est maintenant!".
Initié par l'Organisation Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU-Afrique), en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, l’Association des régions du Maroc (ARM), l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC) et l’UIR, ce forum, inscrit dans le cadre de l'Académie africaine des collectivités territoriales (ALGA), est dédié au renforcement des capacités des collectivités territoriales en Afrique.
Ce forum, qui bénéficie de l’appui de plusieurs partenaires africains et internationaux, dont la Commission de l’Union européenne, s'inscrit également dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la fonction publique, fêtée chaque année le 23 juin depuis 2003.
Cette rencontre constitue l’occasion de prendre la mesure du défi et met en présence les premiers concernés, à savoir les responsables et cadres des collectivités territoriales et ceux des institutions de formation qui offrent des cursus au profit des collectivités territoriales.
Elle constitue également l'opportunité de mettre en avant les questions de mise en perspective de décentralisation dans le contexte africain, du financement de la formation dédiée aux collectivités territoriales et du développement du travail en réseau entre cadres des administrations territoriales des pays africains et l'insertion desdits réseaux africains au sein des réseaux internationaux des professionnels des administrations locales.
Prennent part à cette manifestation près de 300 participants issus de 43 pays africains, parmi lesquels des ministres de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, des présidents d’associations nationales des collectivités locales, des maires, des élus locaux, des managers des collectivités territoriales, des présidents et des directeurs d'Institutions de formation, des responsables des réseaux professionnels des administrations locales ainsi que des experts en gouvernance locale .

Mardi 19 Septembre 2017

Lu 385 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés