Ouverture à Tétouan des Journées du cinéma turc


Libé
Dimanche 8 Janvier 2023

Les journées du cinéma turc se sont ouvertes, jeudi à Tétouan, en présence d'un parterre d'intellectuels et d'artistes marocains et turcs. La cérémonie d'ouverture de cette manifestation, organisée par l'Association les Amis du cinéma de Tétouan et la Fondation du Festival du cinéma méditerranéen, en partenariat avec l'Institut Yunus Emre et l'ambassade de Turquie au Maroc, a été marquée par la projection du film "Il était une fois en Anatolie" (2011), réalisé par Nuri Bilge Ceylan, qui a reçu le Grand prix du Festival de Cannes 2011. Le film relate l'histoire d'une expédition dans les steppes d'Anatolie, où un meurtrier tente de guider une équipe de policiers vers l'endroit où il a enterré le corps de sa victime. Au cours de ce périple, une série d'indices sur ce qui s'est réellement passé fait progressivement surface. Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, le président de l'Association les Amis du cinéma, Mohamed Bouissef Rekab, a souligné que cet événement vise à promouvoir le rayonnement culturel de Tétouan et à faire découvrir la richesse du cinéma méditerranéen en général, et du cinéma turc en particulier. M. Bouissef Rekab a assuré que ces journées constituent l'occasion de renforcer les relations culturelles entre le Maroc et la Turquie et de rapprocher le public marocain du cinéma turc. Pour sa part, Mohamed Elhani, responsable de communication au Festival du cinéma méditerranéen de Tétouan, a indiqué que cet événement s'inscrit dans le cadre de la promotion des échanges culturels entre la Turquie et le Maroc, notant qu'il sera marqué par la projection de films turcs à grand succès. De son côté, le directeur de l'Institut Yunus Emre, Ensar Firat, a affirmé que cette manifestation vise à renforcer les échanges culturels et l'entente entre les deux pays, mettant en avant le rôle que joue le cinéma dans le renforcement des ponts de communication entre les pays et les peuples. Cette cérémonie s'est déroulée en présence notamment de l'ambassadeur de Turquie à Rabat, de représentants du ministère de la Culture de Turquie et d'acteurs culturels marocains. Au programme de cette édition figure la projection des films turcs "Miel" (2010), réalisé par Semih Kaplano lu, qui a raflé l'Ours d'or de la 60ème édition du Festival du film de Berlin, et "Miracle dans la cellule n°7" (2019) de Mehmet Ada Öztekin. Cet événement sera marqué également par la projection du film "Miracle dans la cellule n°7" à la prison locale de Tétouan. 


Lu 396 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.