Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture à Marrakech des travaux d’un séminaire régional au profit de hauts cadres de l’administration issus de la région MENA

Mohamed Benabdelkader : Le Maroc vit un grand dynamisme en relation avec le chantier de la réforme de l’administration




Les travaux d’un séminaire régional au profit de hauts cadres de l’administration issus de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) se sont ouverts mercredi, à Marrakech, sous le thème "Vers un service public plus proche des citoyens : modèles et bonnes pratiques".
Organisée par la Commission européenne pour la démocratie par le droit (Commission de Venise) en collaboration avec le ministère de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, cette rencontre s’inscrit  dans le cadre d’un programme régional pour la promotion des compétences des hauts cadres de l’administration publique dans la région MENA dans des thématiques se rapportant à l’appui à la régionalisation avancée et le rapprochement de l’administration des citoyens.
Les pays bénéficiant de ce programme de formation dans les thématiques de l’Etat de droit, la bonne gouvernance et les droits de l’Homme sont la Libye, l’Algérie, la Tunisie, la Mauritanie, l’Egypte, la Palestine, la Jordanie, le Liban et le Maroc.
Intervenant à la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, a souligné que la décentralisation et la déconcentration, qui nécessitent la répartition territoriale des attributions et du pouvoir administratif, le renforcement de la démocratie locale et la facilitation des procédures administratives, représentent des mécanismes importants pour rapprocher l’administration du citoyen.
Il a, en outre, relevé que l’administration est appelée à se doter de mécanismes et de canaux de communication avec les citoyens afin d’être au courant de leurs aspirations, besoins et attentes.
Concernant l’expérience marocaine, M. Benabdelkader a fait observer que le Maroc vit un grand dynamisme en relation avec le chantier de la réforme de l’administration marocaine, qui est encadrée par un nouveau référentiel constitutionnel innovant.
Dans ce sens, il a relevé que la Constitution de 2011, dont plusieurs articles abordent la question de l’actualisation des principes de bonne gouvernance, recommande l’élaboration d’une charte répondant aux principes de bonne gouvernance afin qu’elle soit un contrat entre les usagers et l’administration et comportant des règles morales telles que l’intégrité et la transparence mais aussi des principes réglementaires.
Dans ce cadre, il a indiqué que le gouvernement a travaillé ces dernières années, sur l’élaboration de cette charte qui sera présentée prochainement devant le Conseil de gouvernement avant d’être soumise et examinée par le Parlement.
L’ancien ministre tunisien de la Justice et membre de la Commission de Venise, Ghazi Jeribi, a souligné, pour sa part, que cette commission a œuvré pour qu’elle soit un outil efficace et pratique en faveur de la diffusion des valeurs de démocratie et d’Etat de droit, notant que ce genre de rencontres est de nature à élaborer des mécanismes pour la concrétisation de ces valeurs dans les services administratifs qui sont en contact direct avec le citoyen.
M. Jeribi a mis en relief les valeurs communes partagées entre l’Europe et la rive Sud de la Méditerranée, qui sont de nature à renforcer les principes de démocratie locale.
Le chef du bureau du Conseil de l’Europe au Maroc, José Luis Herrero, a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir l’efficience des administrations publiques, mettant en relief les partenariats solides liant le Conseil de l’Europe et les pays de la rive Sud de la Méditerranée, dont le programme Sud 3 financé par l’Union européenne.
Les participants à cette rencontre de trois jours débattront de thématiques se rapportant à "une administration efficace au service des administrés : changement de paradigme" et "améliorer l’interaction avec les citoyens : bonnes pratiques".

Vendredi 14 Juin 2019

Lu 980 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com