Oumaima El Khalil clôture en apothéose le Festival international de luth

Mardi 4 Juin 2024

La 25ème édition du Festival international de luth de Tétouan, organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, a pris fin, samedi soir au Théâtre Espaňol, avec un concert haut en couleur animé par la chanteuse libanaise Oumaima El Khalil.
L’artiste libanaise a enchanté le public, en le transportant dans un monde onirique avec sa voix angélique, chantant pour la paix et l'amour de la vie.

Accompagnée de son partenaire artistique et de vie, l'artiste Hani Siblini et de l'Orchestre Ibdâa de musique arabe, la chanteuse a offert une performance éblouissante, devant un public tétouanais réceptif et animé par une grande passion pour ses chansons.

Dans une déclaration à la MAP, Oumaima El Khalil a souligné l'importance d'organiser ce genre d'événements culturels, relevant que les jeunes sont souvent égarés et en quête d'identité.

La chanteuse libanaise a également mis l’accent sur la nécessité de soutenir les arts, qui encouragent les citoyens arabes à se poser des questions et à ressentir de l'espoir, afin de mieux comprendre les enjeux qui les entourent.

Le concert de clôture a débuté par une performance musicale donnée par le groupe espagnol Los Musicantes, qui a choisi de présenter au public du festival des chansons ancrées dans l'histoire ancienne de l'Andalousie.

Il est à noter que la cérémonie d'ouverture de cette édition a été marquée par un vibrant hommage rendu au compositeur et chanteur Mohcine Jamal, à l'artiste et compositeur Jamal El Amjad, ainsi qu'au maestro Hicham Zoubairi, pour leur remarquable contribution artistique et leur engagement pour la préservation du patrimoine musical marocain.

Le moment fort de la soirée d'ouverture était la remise du Prix Ziryab 2024 au luthiste saoudien Abadi Al Johar par le Comité national de la musique, membre du Conseil international de la musique de l'UNESCO, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

Cet événement, organisé par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, en partenariat avec la province de Tétouan, le Conseil provincial et la commune de Tétouan, a été ponctué par des performances musicales exceptionnelles et innovantes données par des artistes issus d'Arabie Saoudite, de Libye, d'Espagne, d'Irak, du Liban, de Mauritanie, de Djibouti et du Maroc.

Il a été marqué aussi par l'organisation de concerts au profit des détenus de la prison locale de Tétouan. Des expositions artistiques et picturales sur la mémoire du luth seront organisées, ainsi qu'un colloque sur "Le voyage du luth entre les cultures".

Bouillon de culture

Caftan
 
Le caftan, expression vivante de l'héritage authentique et ancestral du Maroc, a été sous les feux des projecteurs lors d'un événement organisé récemment à Montréal avec la participation de plusieurs designers et créateurs.

Le défilé Caftan du Maroc a mis en avant la richesse et la beauté des tenues traditionnelles du Royaume, ainsi que le savoir-faire ancestral des Maâlems qui puisent leur créativité dans un héritage séculaire.

La soirée a eu lieu en présence de personnalités du monde de la culture, de la politique et de la diplomatie, dont l’ambassadeur du Maroc au Canada, Souriya Otmani, ainsi que des professionnels de la mode et des médias.

Cet événement a présenté des collections de caftans signées par des créatrices telles que Siham El Habti, Hind Barrada, Inesaf Benaissa, Rkia Ait Blal, Fatine El Moustaine, Malika Mouzyene et Nisrine Ezzaki, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Le défilé du caftan a été une occasion pour “célébrer et rendre hommage” au patrimoine culturel marocain authentique, a indiqué Amine Mrani, organisateur de l'événement.
"Chaque pièce présentée raconte une histoire unique, témoignant de la compétence et de la créativité des artisans marocains", a déclaré pour sa part Leila Gouchi, qui a participé à l'organisation du défilé de mode.
Cet événement a également offert une plateforme aux diplômés d’un institut canadien spécialisé dans le design de mode pour présenter leurs créations, ajoute-t-on de même source.

Le caftan marocain et les compétences de ses artisans ont été célébrés dans le cadre de la Semaine africaine de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris, où le Maroc a été invité d'honneur pour l'année 2024.

Libé

Lu 186 fois

Cinema | Livre | Musique | Exposition | Théâtre







Inscription à la newsletter

LES + LUS DE LA SEMAINE