Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Omicron prend le pas sur son rival Delta


Mehdi Ouassat
Mercredi 19 Janvier 2022

Le nouveau variant représente désormais 95% des contaminations enregistrées au Maroc

Omicron prend le pas sur son rival Delta
Le variant Omicron a pris le pas sur son rival Delta et représente désormais 95% des contaminations enregistrées au Maroc. Alors que le pays vit, depuis plus d’un mois, au rythme d’une troisième vague de transmission communautaire du virus, le nombre quotidien de nouveaux cas de Covid-19 continue d’augmenter, tout comme les hospitalisations et les décès.
Au cours de la dernière semaine, le pays a enregistré 46.569 cas d'infection, soit une augmentation de 33%, néanmoins le taux de variation, qui était de 150% durant les premières semaines de l’actuelle vague, ne progresse plus à la même cadence. «Mais cela ne signifie pas nécessairement l'entrée dans une phase de décrue», a tenu à préciser le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique, Mouad Mrabet, lors de la présentation du bilan bimensuel de la situation épidémique.
S’agissant de l’évolution hebdomadaire du taux de positivité, le responsable a signalé que celui-ci est passé de 21,7 à 24,4% durant la semaine passée, ce qui confirme que la circulation du virus demeure élevée. «Les admissions en réanimation et aux soins intensifs ont, eux aussi, augmenté de manière sensible, avec 536 cas recensés durant la semaine écoulée, contre 42 pris en charge au cours de la première semaine de la vague», a-t-il poursuivi, faisant état de 65 décès au cours de la même période (+16,1%).
Tout en réitérant son appel aux citoyens à éviter tout relâchement et poursuivre le strict respect des mesures préventives en vigueur, M. Mouad Mrabet a souligné l’importance de la troisième dose de vaccin qui «contribue au renforcement de l'immunité et permet de faire face au variant Omicron». Il a dans ce sens indiqué que jusqu’à présent, 67,3% de la population a reçu au moins une injection de vaccin et plus de 63% ont désormais un schéma vaccinal complet, alors que seulement 10,5% ont reçu une dose de rappel.

L’OMS se montre prudente
Si de nombreux spécialistes se veulent optimistes en estimant que le pic de la troisième vague ne saurait tarder et que la propagation du variant Omicron finira par transformer le Covid-19 en une maladie endémique avec laquelle l'humanité peut apprendre à vivre, le patron de l'OMS s’est, quant à lui, montré bien plus prudent en soulignant «qu’avec le variant Omicron, aucun pays n’est tiré d'affaire, même si un pic semble avoir été atteint dans certains d’entre eux». «La situation va rester critique dans les prochaines semaines pour le personnel et le système de santé dans de nombreux pays», a-t-il fait savoir, mardi, en conférence de presse. «Ne vous méprenez pas, Omicron provoque des hospitalisations et des décès, et même les cas les moins graves submergent les établissements de santé», a-t-il poursuivi, avant de préciser que «cette pandémie est loin d'être terminée et compte tenu de l'incroyable croissance d'Omicron dans le monde, il est probable que de nouveaux variants vont apparaître».
Il s’est également montré particulièrement préoccupé par le fait que de nombreux pays enregistrent toujours de faibles taux de vaccination contre le Covid. «Les gens sont plus à risque de souffrir de formes graves de la maladie ou de mourir s'ils ne sont pas vaccinés», a-t-il prévenu.
Tout en admettant qu’Omicron pourrait être moins grave en moyenne, le directeur général de l'OMS n’a pas manqué de rappeler que «le récit selon lequel il s'agit d'une maladie bénigne est trompeur, nuit à la réponse globale et coûte plus de vies humaines». 


Lu 427 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS