Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Olaf Scholz : L'UE est unie dans sa dispute commerciale avec Washington


Libé
Jeudi 15 Décembre 2022

Olaf Scholz : L'UE est unie dans sa dispute commerciale avec Washington
Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré mercredi que l'Union européenne resterait unie dans sa dispute avec les Etats-Unis autour du grand plan climat du président américain Joe Biden et de ses subventions "vertes" jugées discriminatoires par les Européens.

Ce plan apporte certes "une contribution impressionnante à la transformation de l'économie américaine", a estimé M. Scholz dans un discours devant la chambre des députés tenu avant le sommet UE-ASEAN à Bruxelles.
Et les Européens ont "longtemps souhaité que les Etats-Unis prennent une telle direction", a-t-il ajouté.

Mais ce paquet de mesures "ne doit pas empêcher une concurrence loyale", a-t-il souligné.
"C'est pourquoi je soutiens fortement les discussions intensives menées par la Commission européenne avec les Etats-Unis" à ce sujet, a ajouté le chef du gouvernement allemand.

"J'ai parlé avec le président américain, le président français l'a également fait, car nous ne devons pas nous laisser diviser dans notre relation transatlantique", a-t-il insisté.

"Au contraire, au lieu de nous disputer, nous devrions travailler encore plus étroitement et renforcer le commerce équitable avec les Etats-Unis", a-t-il préconisé.

Les tensions entre l'UE et les Etats-Unis se sont accentuées après l'adoption l'été dernier de ce grand plan climat, qui prévoit 420 milliards de dollars d'investissements dont une part importante sous forme de subventions et de réductions d'impôts, en particulier pour les véhicules électriques, les batteries et les projets d'énergies renouvelables qui favorisent le "made in USA".

 Ce plan a fait bondir les Européens qui considèrent ces subventions comme des mesures discriminatoires et contraires aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).
 M. Biden et son homologue français Emmanuel Macron, qui s'est récemment rendu à Washington, avaient tenté d'apaiser le conflit.
Le président américain avait alors évoqué des "défauts" dans le texte législatif de son méga-plan, qu'il restera à corriger.

Européens et Américains se sont retrouvés la semaine dernière près de Washington pour des discussions commerciales visant à aller plus loin dans la coopération et la transparence sur les nouvelles technologies, mais sans faire d'annonces concrètes à ce stade.


Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p