Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Officialisation de l’adhésion du Maroc au Parlement panafricain

Cinq parlementaires marocains ont prêté serment aux côtés de 73 députés d’autres pays




 L’adhésion du Maroc au Parlement panafricain (PAP, basé en Afrique du Sud) a été officialisée à l’ouverture de la sixième session ordinaire de l’institution législative panafricaine, lundi à Midrand, près de Johannesburg.
Ainsi, cinq parlementaires représentant le Parti de la Justice et du développement (PJD), le Parti Authenticité et modernité (PAM), l’Union constitutionnelle (UC), le Parti de l’Istiqlal (PI) et le Mouvement populaire (MP) ont prêté serment, aux côtés de 73 députés d’autres pays.
L’officialisation de l’adhésion du Maroc au PAP intervient après la ratification du protocole de 2004 instituant la communauté économique africaine relatif au Parlement panafricain.
Cette adhésion est décisive pour le Royaume, après avoir recouvré sa place dans l’Union africaine (UA) et vu les acquis réalisés par le Royaume dans le continent.
L’adhésion au Parlement panafricain viendra ainsi renforcer la place du Maroc sur l’échiquier africain et donner une nouvelle dimension à la contribution du Royaume aux efforts de développement politique, législatif et économique dans le continent. Elle parachève aussi l’adhésion du Maroc aux différentes instances de l’UA.
Le PAP est une assemblée consultative de l’UA qui regroupe les députés des pays membres de l’UA.  Cette institution a été créée en vertu de l’article 5 de l’Acte constitutif de l’UA et installé officiellement dans ses fonctions le 18 mars 2004. Il est régi par un protocole au Traité instituant la Communauté économique africaine qui édicte les règles et principes de son fonctionnement.
Chaque Etat membre est représenté au sein du PAP par cinq parlementaires issus de la majorité et l’opposition, dont au moins une femme, élus ou désignés par leurs Parlements ou organes législatifs nationaux.
Le PAP tient au moins deux sessions ordinaires par an.
Il dispose de dix commissions permanentes dont les attributions couvrent tous les aspects de la vie politique, socio-économique, culturelle du continent.
Son bureau est composé d’un président et de quatre vice-présidents représentant les cinq régions géographiques du continent.

Mardi 8 Mai 2018

Lu 471 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés