Nouvelle édition du Forum international de bande dessinée de Tétouan


Libé
Lundi 23 Mai 2022

La 15ème édition du Forum international de Bande dessinée de Tétouan se tiendra, du 23 au 28 mai, à l'initiative du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, et l’Institut national des beaux-arts (INBA), en partenariat avec l’association Chouf, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.


Cette édition accueillera des artistes et créateurs venus de nombreux pays, dont le Maroc, le Congo-Brazzaville, la République démocratique du Congo, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, l'Angola, la Guinée, l'Irak, l'Espagne, la France et la Belgique (Wallonie-Bruxelles), et ce dans le cadre de la consolidation et l’approfondissement des accords de partenariat et de coopération qui unissent l’INBA de Tétouan et les écoles de théâtre d’Europe, d’Afrique et d’Asie, ainsi qu'avec l’Institut Français du Maroc, l’Institut Cervantès et la Délégation générale de Wallonie-Bruxelles.


L’ouverture des travaux du Forum est prévue lundi aux espaces de l’INBA, alors que la cérémonie officielle se tiendra mardi à 19h et sera marquée par un hommage posthume rendu au défunt Ali Nakhcha, artiste, ancien enseignant à l’INBA et ancien directeur de l'école des arts et métiers de Tétouan.


Un hommage sera également rendu à l’artiste militant de la bande dessinée, Mohammed Nadrani, ainsi qu'au caricaturiste, Mohammed El Khou, tandis qu'une mention spéciale sera attribuée aux jeunes artistes Sara Naji et Abdeslam Mouatakid lauréats de l’INBA.


De même, une convention de partenariat sera signée entre l’INBA et le festival "Bilili BD" au Congo-Brazzaville, et une visite sera effectuée à l’exposition "Kubuni sur la BD africaine", organisée en collaboration avec l’Institut français au Maroc.
 Les amateurs du 9è art auront ainsi rendez-vous avec les prestigieuses expositions de la BD et pourront rencontrer les artistes et créateurs venant des quatre coins du monde. 
L’un des moments forts du forum est l’annonce des résultats du concours des créateurs de bande dessinée “Talents Africains”, et du concours national “La goutte d’eau dans tous ses états”.


D’autres expositions internationales sont prévues, dont une tenue en partenariat avec l'Institut Cervantès avec la participation d’artistes-femmes espagnoles, ainsi qu’une exposition à la galerie Mekki Mghara en collaboration avec la Délégation générale de Wallonie-Bruxelles.
 Des films d’animation seront projetés au Cinéma "Avenida”, notamment “Valentina” qui a reçu de grands prix, et le film “Le Grand Méchant Renard” qui sera présenté à la salle de l'institut Français de Tétouan.



Bouillon de culture

Saad Tiouly

 
La fondation Al Mada organise, le 26 mai à 19h30, à la Villa des arts de Casablanca, un concert avec l'artiste gnaoui Saad Tiouly. Du haut de ses vingt-quatre ans, Saad Tiouly a été, depuis son enfance, bercé dans l’univers et la tradition Gnaoui, développant ainsi une sensibilité particulière à cette musique. Auteur-compositeur-interprète, l'artiste détient une maîtrise parfaite du Guembri, instrument iconique de la culture Gnaoua, du luth et de différents instruments de percussion. 
 
Art africain contemporain
 
La 14ème édition de la Biennale d'art africain contemporain, devenue la plus importante manifestation du genre sur le continent, s'est ouverte jeudi à Dakar.
 Après un report en 2020 à cause du Covid-19, cette 14ème édition accueille jusqu'au 21 juin, le meilleur de la création contemporaine du continent africain dont la peinture, la sculpture, les installations monumentales et les performances. 



Lu 1412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.