Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveau record mondial des cas d’infection au coronavirus



Nouveau record mondial des cas d’infection au coronavirus
Près de 900.000 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés dans le monde en une seule journée, un chiffre record en raison surtout de la flambée épidémique en Inde, tandis que plus d’un milliard de doses de vaccins ont été administrées sur la planète. Aux morts de la pandémie s’ajoutent ceux d’autres tragédies dans les pays aux systèmes de santé les plus débordés. Après le décès de 13 malades du Covid-19 vendredi dans l’incendie d’un hôpital en Inde, au moins 23 patients d’une unité de soins intensifs pour malades du coronavirus ont péri dans la nuit de samedi à dimanche en Irak, dans un incendie vraisemblablement dû à une négligence.

Dans le monde, plus du tiers des contaminations supplémentaires enregistrées en 24 heures,soit environ 340.000, l’ont été sur le territoire indien, selon un comptage effectué samedi par l’AFP.

Devant les hôpitaux des principales villes en Inde, les files d’attente de personnes diagnostiquées positives au virus et de leurs proches inquiets s’allongent. Un triste record national de 2.624 personnes a péri en 24 heures dans ce pays d’1,3 milliard d’habitants. Ce qui porte à 16,5 millions, depuis le début de la pandémie, le nombre des contaminations et à près de 190.000 celui des morts en Inde, désormais le deuxième pays le plus touché par le coronavirus, derrière les Etats-Unis.

Plusieurs pays ferment leurs portes à l’Inde. A partir de dimanche, seuls les citoyens de nationalité allemande pourront voyager de ce pays vers l’Allemagne, et le Koweït a annoncé samedi la suspension des vols commerciaux directs en direction et en provenance du territoire indien.

Quant aux Etats-Unis, ils y déconseillent les voyages, tandis que le Canada a suspendu pendant 30 jours vendredi les vols en provenance d’Inde et du Pakistan. La détection du variant “indien” en Belgique d’abord, puis en Suisse samedi, inquiète en Europe. Le Brésil a également franchi un nouveau record mensuel de décès, enregistrant samedi 67.977 morts du Covid-19 depuis début avril, dépassant le record du mois de mars où plus de 66.000 décès avaient été enregistrés, selon le ministère de la Santé. En Irak, le pays arabe ayant enregistré le plus de contaminations et en pénurie médicale depuis des décennies, un incendie a tué au moins 23 personnes dans la nuit de samedi à dimanche dans une unité de soins intensifs pour malades du Covid-19 près de Bagdad. Des bouteilles d’oxygène “stockées sans respect des conditions de sécurité” sont à l’origine du sinistre, ont expliqué des sources médicales. “La plupart des victimes sont mortes parce qu’elles ont été déplacées et privées de ventilateurs, tandis que d’autres ont été étouffées par la fumée”, a indiqué la Défense civile. Le Covid-19 a fait plus de trois millions -au moins 3.088.103- de morts dans le monde depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine a fait état de son apparition fin décembre 2019, d’après un bilan établi par l’AFP samedi.

A trois mois des Jeux olympiques, la situation au Japon préoccupe aussi : l’état d’urgence entre en vigueur à Tokyo et dans trois autres départements (Kyoto, Osaka et Hyogo) dès dimanche et au moins jusqu’au 11 mai. La lenteur de la vaccination alimente aussi les doutes sur la capacité de ce pays à organiser les JO dans moins de cent jours. Globalement, la vaccination s’accélère néanmoins dans le monde. Le cap du milliard -au moins 1.002.938.540- de doses de vaccins contre le Covid, administrées dans 207 pays ou territoires, a été franchi samedi en fin de journée, selon un comptage de l’AFP à partir de sources officielles. Plus de la moitié d’entre elles (58%) ont été injectées dans trois nations : les EtatsUnis (225,6 millions), la Chine (216,1 millions) et l’Inde (138,4 millions).

Mais au regard de sa population, c’est Israël qui arrive en tête, près de six Israéliens sur dix étant déjà complètement vaccinés. Aux Etats-Unis, cette campagne d’immunisation commence à porter ses fruits. La reprise, autorisée vendredi par les autorités sanitaires, de la vaccination avec le Johnson et Johnson - à dose unique et conservable au réfrigérateur - doit permettre d’atteindre plus facilement les groupes vulnérables. Avancée aussi sur le front de la vaccination dans l’Union européenne, où 128 millions de doses ont été administrées à 21% de la population. De son côté, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré après une nouvelle étude que les bénéfices du vaccin AstraZeneca augmentaient avec l’âge et continuaient de l’emporter sur les risques, tels que des cas de caillots sanguins. Alors que de nombreux pays européens, comme l’Italie, la Suisse, la Belgique et la France, ont programmé l’assouplissement des restrictions, l’Allemagne s’inscrit à contre-courant et a musclé samedi son arsenal contre le Covid, avec en particulier des couvre-feux nationaux. Le dispositif impose un durcissement des règles sanitaires dès que le taux d’incidence, qui mesure les contaminations sur une semaine, est supérieur à 100 pendant trois jours. Et ce malgré les actions de protestation de milliers de personnes dans des villes allemandes, tout comme samedi dans l’est de la Suisse, malgré la levée graduelle des mesures restrictives.

A Londres, des milliers de personnes ont manifesté contre l’instauration possible de passeports vaccinaux. Cinq personnes ont été arrêtées et huit agents de police ont été blessés selon la police.

Libé
Dimanche 25 Avril 2021

Lu 488 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS