Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Malaisie

La libération de prison en Malaisie d'Anwar Ibrahim marque un nouveau tournant dans la vie de cet ambitieux homme politique qui n'a jamais été aussi près de diriger le pays après avoir été ministre, détenu et opposant.
Personnalité charismatique, Anwar a été gracié mercredi après avoir passé trois ans en prison pour sodomie, un crime dans ce pays d'Asie du Sud-Est à majorité musulmane. Cette condamnation en 2015, largement dénoncée comme politiquement motivée, a été annulée peu après la récente défaite aux élections du régime au pouvoir depuis 61 ans, sous lequel l'opposant avait été emprisonné.
Ses victoires politiques et condamnations ont à la fois captivé et consterné les Malaisiens depuis les années 90. Anwar s'était hissé au sommet du pouvoir en devenant vice-Premier ministre, avant de tomber en disgrâce puis de renaître dans les rangs de l'opposition.
Ses espoirs de diriger le pays n'ont jamais été aussi près de se réaliser depuis la victoire aux législatives du 10 mai de Mahathir Mohamad -- son ex-ennemi juré redevenu Premier ministre à 92 ans -- qui a promis pendant la campagne de lui céder la place en cas de succès.

Afghanistan

Les forces de sécurité afghanes et américaines ont effectué des frappes mardi sur des positions talibanes dans la ville de Farah, dans l'ouest de l'Afghanistan, en riposte à une vaste opération déclenchée dans la nuit par les insurgés pour tenter de s'en emparer.
Cette attaque talibane sur Farah, capitale de la province du même nom, est la première du genre depuis le lancement fin avril de leur offensive de printemps. Elle avait démarré aux alentours de minuit dans la nuit de lundi à mardi, selon des sources locales et se poursuivait dans la soirée mardi. Il s'agit de la dernière tentative en date des insurgés islamistes, qui tentent depuis trois ans de s'emparer d'importantes villes.
L'Otan a également dépêché des avions d'attaque au sol en appui aux forces afghanes. Des renforts ont été déployés tôt mardi depuis les provinces voisines, notamment des forces spéciales et des commandos, a indiqué un porte-parole du ministère de l'Intérieur, Najib Danish.

Jeudi 17 Mai 2018

Lu 147 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés