Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Collision

Deux personnes ont été tuées et 14 autres blessées dans une collision entre deux trains lundi soir en Bavière, dans le sud de l'Allemagne, a annoncé la police fédérale allemande.
Les deux personnes tuées dans cet accident entre un train régional et un train de marchandises sont un conducteur et une passagère, a précisé un porte-parole cité par l'agence DPA.
Parmi les personnes blessées, trois souffrent de blessures graves ou moyennement graves, a-t-il indiqué.
Le conducteur du train de marchandises est indemne, selon la même source.
Un train de voyageurs est entré en collision avec un train de marchandises à quelques centaines de mètres avant la gare de Aichach.
Un peu plus tôt, la compagnie des chemins de fer Deutsche Bahn avait annoncé que l'accident s'était produit sur la ligne entre Ingolsadt et Augsbourg, en Bavière.
La compagnie des chemins de fer n'a fourni aucune autre précision sur les circonstances de cet accident intervenu sur un tronçon d'une seule voie ferrée vers 21h20 locales (20h20 GMT).

Crash

Un hélicoptère militaire russe s'est accidentellement écrasé lundi soir dans l'est de la Syrie et ses deux pilotes ont été tués, a annoncé le ministère de la Défense à Moscou.
"Un hélicoptère russe Ka-52 s'est écrasé pendant un vol de routine dans les régions de l'est de la République arabe syrienne. Les deux pilotes ont été tués", fait savoir ce communiqué cité par l'agence Tass.
L'accident "pourrait être dû à une défaillance technique", ajoute le communiqué qui précise que les corps des deux victimes ont été récupérés par une équipe de sauvetage.
Il s'agit du deuxième crash mortel de l'armée russe en Syrie en moins d'une semaine. Le 3 mai, un avion de chasse s'était écrasé au décollage et ses deux pilotes avaient péri.
En mars, le crash d'un avion de transport russe sur la base syrienne de Hmeimim avait fait 39 morts.

Mercredi 9 Mai 2018

Lu 160 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.