Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Condamnation

Un tribunal irakien a annoncé jeudi avoir condamné à mort la soeur d'Abou Omar al-Bagdadi, ancien chef d'Al-Qaïda en Irak, dont est issu le groupe jihadiste Etat islamique (EI), tué en 2010.
Cette femme, dont l'identité n'a pas été dévoilée, "a été condamnée à la mort par pendaison", a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la Cour pénale centrale, le juge Abdel Sattar Bayraqdar.
Il a ajouté qu'elle avait "reconnu lors des interrogatoires avoir rejoint des organisations terroristes et avoir apporté un soutien logistique et de l'aide pour mener des actions criminelles". Elle a notamment affirmé aux enquêteurs avoir "distribué de l'argent à des membres de groupes armés à Mossoul", devenue en 2014 la "capitale" irakienne de l'EI.
Abou Omar al-Bagdadi était le chef d'Al-Qaïda en Irak puis, après la fusion de l'organisation avec d'autres groupes, avait pris la tête de l'Etat islamique d'Irak, responsable de dizaines d'attentats suicide dans le pays.

Attentat

Quatre personnes ont été grièvement blessées mercredi soir au cours de deux attaques au couteau dans le centre de Vienne, la capitale autrichienne, pour des raisons qui n'ont pas encore été établies, a annoncé un porte-parole de la police. La première agression s'est produite à 19h45 dans le second arrondissement de Vienne qui abrite le célèbre parc du Prater et un petit musée de la communauté juive.
"Un homme a attaqué avec un couteau une famille, un père, une mère et leur fille de 17 ans. Ces trois personnes ont été gravement blessées et leurs vies sont en danger", a déclaré le porte-parole.
"Une demi-heure plus tard, il y a eu une autre attaque au Praterstern (une place du centre) et une personne a été grièvement blessée et sa vie est menacée", a poursuivi le porte-parole précisant que pour l'instant, les motivations de ces deux agressions demeuraient inconnues.
Un homme originaire d'Afghanistan a été arrêté dans la soirée en lien avec la seconde agression, a annoncé le porte-parole sans fournir de précisions.

Vendredi 9 Mars 2018

Lu 115 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés