Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News



Arrestations

La police turque a arrêté à Ankara 12 personnes soupçonnées d'appartenir au groupe Etat islamique (EI), rapporte l'agence de presse Anatolie, lundi.
Ces douze suspects font partie d'un groupe de vingt individus contre lesquels ont été émis des mandats d'arrêt par les services du procureur d'Ankara, précise l'agence.
Ces personnes seraient des ressortissants étrangers qui tentaient de recruter de nouveaux membres pour l'organisation djihadiste, précise Anatolie. Les autorités turques procèdent régulièrement à des arrestations de présumés djihadistes. Ces interpellations interviennent alors que l'ambassade des Etats-Unis à Ankara est fermée ce lundi pour des raisons de sécurité, seuls les services d'urgence étant assurés.
La représentation diplomatique a lancé une mise en garde aux ressortissants américains, les appelant à éviter les lieux fréquentés et à faire preuve de prudence lors de la visite de sites touristiques.
L'ambassade n'a pas précisé la nature de la menace qui a motivé la fermeture des locaux consulaires.

Visite

Une délégation sud-coréenne de haut rang en visite en Corée du Nord a rencontré lundi le dirigeant Kim Jong-un pour discuter de l'amélioration des relations entre les deux pays, a annoncé un porte-parole de la présidence sud-coréenne.
C'est la première fois que des responsables sud-coréens rencontrent le jeune dirigeant nord-coréen depuis son accession au pouvoir en remplacement de son père Kim Jong-il comme commandant suprême de l'armée populaire en décembre 2011.
La délégation sud-coréenne, composée de dix membres, était conduite par le directeur de l'Office de la sécurité nationale, Chung Eui-yong. Elle est arrivée lundi à Pyongyang et a été reçue à dîner par Kim Jong-un. Cette initiative visant à instaurer une détente dans la péninsule coréenne pourrait contribuer à ouvrir la voie à des discussions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Mardi 6 Mars 2018

Lu 286 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS