Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Arrestations

Les autorités turques ont arrêté lundi 24 personnes soupçonnées d'avoir fait de la "propagande terroriste" sur les réseaux sociaux contre l'offensive que mène Ankara contre une milice kurde en Syrie.
Ces personnes ont été interpellées dans le cadre d'un coup de filet mené à travers la Turquie contre des internautes soupçonnés de vouloir ternir l'image de l'opération militaire, a rapporté l'agence de presse étatique Anadolu, citant le ministère de l'Intérieur.
Ces arrestations surviennent alors que la Turquie mène depuis samedi, dans le nord de la Syrie, une offensive contre les Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde qualifiée de "terroriste" par Ankara.
Mais les YPG sont soutenues par les Etats-Unis qui voient en cette milice une force combattante efficace pour lutter contre le groupe Etat islamique (EI). Les YPG ont été le fer de lance de la prise, l'an dernier, de Raqa, bastion des jihadistes en Syrie.

Volcan

Un gigantesque nuage en forme de champignon est apparu lundi au-dessus du plus actif des volcans philippins, plongeant dans l'obscurité une zone évacuée par des milliers de personnes en raison d'une menace d'éruption imminente.
"Eruption dangereuse imminente": c'est ainsi que l'agence vulcanologique philippine classe désormais le Mayon, situé sur l'île de Luçon, dans le centre de l'archipel, estimant que le volcan pourrait entrer dans les prochains jours en éruption après deux semaines d'activité.
Une pluie de fines cendres et de sable s'est abattue sur la ville de Legazpi, 200.000 habitants, peu après l'explosion de la mi-journée qui a plongé la zone dans l'obscurité, obligeant les automobilistes à allumer leurs phares et leurs essuie-glaces, selon un journaliste de l'AFP.
La colonne de cendres s'élevait sur plusieurs kilomètres au-dessus du volcan, masquant le soleil dans cette région très agricole à 330 kilomètres au sud-est de Manille.

Mardi 23 Janvier 2018

Lu 255 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés