Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Accident

Les autorités congolaises ont confirmé lundi que l'accident d'un train de marchandises qui a déraillé et pris feu la veille dans le sud-est de la RDC avait tué 33 passagers clandestins et blessé 26 autres.
L'accident dans la région minière du Katanga, non loin de la Zambie et de l'Angola, a fait "33 morts", a déclaré à l'AFP Richard Muyej Mangez Mans, gouverneur de la province de Lualaba, confirmant le premier bilan de la radio onusienne Okapi.
"Vingt-six blessés graves viennent d'être acheminés dans les hôpitaux. Les médecins de Kolwezi sont dépêchés sur place pour soigner les blessés légers", a ajouté le gouverneur.
"Les recherches se poursuivent pour retrouver des survivants coincés encore dans les wagons", a-t-il indiqué.

Bombes

Quatre bombes artisanales ont explosé dans la nuit de dimanche à lundi, sans faire de victime, à Bamenda, dans le nord-ouest du Cameroun, un des épicentres de la crise politique qui secoue la partie anglophone du pays depuis plusieurs mois, a appris l'AFP de sources concordantes.
"Quatre bombes artisanales ont explosé à Bamenda, l'une vers 21H00 (20H00 GMT) et les trois autres à partir de 3H00 du matin", a rapporté une source proche des services de sécurité jointe depuis Yaoundé. "Ces explosions n'ont pas fait de victime. Elles ont laissé des trous sur les différents lieux", a ajouté cette source ayant requis l'anonymat. L'information a été confirmée à l'AFP par une source sécuritaire jointe depuis Yaoundé.

Mardi 14 Novembre 2017

Lu 604 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.