Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Typhon

Au moins 27 personnes sont mortes et une vingtaine sont portées disparues au Vietnam sur le passage du typhon Damrey, à quelques jours d'un sommet de l'Apec auquel sont attendus les dirigeants de la planète, ont annoncé les autorités dimanche.
La tempête qui a touché terre samedi sur la côte méridionale est la pire depuis plusieurs dizaines d'années. D'ordinaire, la région est épargnée par les typhons qui sont fréquents plus au nord.
De fortes pluies ont provoqué des inondations tandis que des vents soufflant à 130 km/h ont arraché des toits ainsi que des pylônes électriques. Selon le département de gestion des catastrophes, 27 personnes sont mortes et 22 sont portées disparues tandis que plus de 40.000 logements ont subi des dégâts.
La province côtière de Khan Hoa, où se trouve la plage de sable blanc de Nha Trang, connue dans le monde entier, a été le plus durement frappée avec 16 morts et 10 blessés, selon un bilan donné par le gouvernent.

Sauvetage

Plus de 150 migrants qui tentaient d'atteindre l'Italie par bateau ont été interceptés samedi par les garde-côtes libyens dans le cadre de la politique mise en place par la Libye et l'Union européenne pour bloquer cette voie d'immigration.
Les migrants, qui étaient entassés dans un seul canot pneumatique, ont été récupérés au large des côtes libyennes, entre les villes d'Al Khoms et Garaboulli, à l'est de Tripoli, après avoir voyagé toute la nuit sur une mer houleuse.
Leur embarcation se trouvait près d'un bateau de la garde-côte italienne qui patrouillait dans les eaux internationales quand leur voyage a été interrompu. Ils ont dû monter à bord d'un navire libyen et renoncer à atteindre l'Europe.
Le capitaine du navire qui les a ramenés au port de Tripoli, le colonel Abdelhamid Adengouz, a expliqué qu'ils avaient été sauvés de la noyade dans des conditions difficiles en coopération avec l'Italie.

Libé
Lundi 6 Novembre 2017

Lu 259 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.