Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Pakistan

La justice pakistanaise a lancé un mandat d'arrêt à l'encontre de l'ex-Premier ministre Nawaz Sharif, qui n'a pas répondu à une convocation devant le tribunal pour des accusations de corruption, ont rapporté jeudi les médias pakistanais.
Nawaz Sharif peut dans ce cas éviter d'être arrêté en versant une caution. Un juge pourra cependant lancer ultérieurement un mandat d'arrêt sans possibilité de caution, ce qui vaudrait à l'ancien Premier ministre d'être appréhendé à son retour au Pakistan.
Nawaz Sharif a manqué la convocation car il effectue actuellement un pèlerinage en Arabie saoudite, ont rapporté Dawn et plusieurs autres journaux anglophones pakistanais. Auparavant, il a passé plusieurs semaines à Londres au chevet de sa femme, soignée pour un cancer.
L'ex-Premier ministre, âgé de 67 ans, doit répondre de trois accusations distinctes de corruption. La Cour suprême l'a relevé de ses fonctions en juillet dernier en raison d'un scandale financier l'impliquant, lui et sa famille.

Iran

Quatre "terroristes" ont été abattus par les forces de l'ordre après avoir tué deux civils dans le nord-ouest de l'Iran, ont annoncé jeudi les Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite de la République islamique.
Un détachement des forces terrestres des Gardiens "a pris en chasse et affronté (une escouade de) terroristes" infiltrés dans le comté de Chaldoran, frontalier de la Turquie, dans l'extrême nord-ouest du pays (province d'Azerbaïdjan-occidental), indique un communiqué des Gardiens publié sur internet.
Le petit groupe armé, qui a tué "deux habitants", a été "anéanti dans les combats: quatre terroristes ont été tués et leurs armes, équipements de communications et munitions ont été saisis", ajoute le texte, sans donner plus de précisions sur le matériel récupéré par les Gardiens.
Le comté de Chaldoran est peuplé majoritairement de Kurdes et d'Azéris (minorité turcophone).

Vendredi 27 Octobre 2017

Lu 302 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés