Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Libération

Un prêtre italien, Maurizio Pallu, enlevé le 12 octobre dans le sud du Nigeria par un groupe de miliciens armés, a été libéré, a annoncé mercredi le gouvernement italien.
Le ministre des Affaires étrangères Angelino Alfano a annoncé la libération sur son compte Twitter et a précisé à Radio Capital que le prêtre allait "bien".
Le père Pallu avait pu téléphoner dimanche à ses proches et avait annoncé à sa mère de 92 ans qu'il serait libéré dans les jours suivants, rapporte l'agence de presse italienne Agi.
Le Vatican avait assuré que le pape priait pour le lui.
Le missionnaire sexagénaire, originaire de Florence, se trouvait depuis trois ans au Nigeria.
Selon la presse italienne, il avait été enlevé non loin de la ville de Benin City, en plein jour, par un groupe armé qui s'est emparé des objets de valeur se trouvant à bord de son véhicule et a relâché ses compagnons de voyage nigérians.

Manifestation

La police somalienne a tiré mercredi sur des manifestants qui tentaient d'accèder aux lieux de l'attentat au camion piégé qui a tué plus de 300 personnes samedi à Mogadiscio.
Selon des témoins et des membres des services de secours, les forces de sécurité ont d'abord tenté d'interdire l'accès des manifestants au site de l'attentat avant de faire usage de leurs armes faisant trois blessés.
Le directeur des services ambulanciers a précisé qu'une femme enceinte faisait partie des personnes qui avaient été évacuées.
"Les deux autres étaient également des manifestants. Ils ont été blessés par des balles tirées par la police qui voulait disperser les manifestants qui tentaient d'accéder de force au site de l'attentat", a-t-il dit.
La police a finalement autorisé des milliers de personnes à se rassembler sur place.

Jeudi 19 Octobre 2017

Lu 321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés