Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Incendie

La région de Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne, vit toujours une "situation très préoccupante" provoquée par la multiplication des feux de forêt qui ont fait trois morts, a déclaré lundi matin son président.
"Nous faisons toujours face à une situation très préoccupante" en Galice où "les incendies continuent", a dit le chef du gouvernement régional, Alberto Nuñez Feijoo, confirmant un bilan provisoire de trois personnes tuées.
Deux personnes ont péri piégées dans leur véhicule près de Nigran (province de Pontevedra), alors qu'elles essayaient de fuir, dimanche, selon le maire de cette ville. Un homme âgé a été découvert mort dans un hangar derrière sa maison, à Carballeda de Avia (province d'Ourense).
Le dirigeant régional avait dénoncé dimanche des "incendies volontaires, prémédités, déclenchés par des personnes qui savaient ce qu'elles faisaient".

Bilan

Le bilan du double attentat à la bombe de samedi soir à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, s'est alourdi à 300 morts, a déclaré lundi le chef des services ambulanciers.
"Nous avons confirmation que 300 personnes sont mortes dans les explosions. Ce bilan va s'alourdir encore car certaines personnes sont toujours portées disparues", a indiqué lundi à Reuters le directeur des services ambulanciers Amin.
Ce double attentat n'a pas été revendiqué mais porte la marque des islamistes du groupe Al Chaabab, qui multiplient ce genre d'attaques depuis des mois à Mogadiscio.
Les djihadistes, qui ont été contraints de se retirer de Mogadiscio en 2011, cherchent depuis dix ans à renverser le gouvernement soutenu par les pays occidentaux et à imposer en Somalie une version stricte de l'islam.

Mardi 17 Octobre 2017

Lu 179 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés