Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Mexique

Un séisme de magnitude 6,2 a été lié à cinq décès samedi dans le sud du Mexique, relançant l'alarme parmi la population, quelques jours après deux tremblements de terre qui ont fait plus de 400 morts.
Le volcan Popocatepetl, au sud de Mexico, a dégagé un panache de cendres dans le ciel et quelques secousses de faible ampleur ont été ressenties jusque dans la capitale, où les alarmes ont retenti et les recherches de survivants se sont interrompues.
Mardi, la ville a été frappée par un meurtrier séisme de magnitude 7,1, dans lequel ont péri au moins 307 personnes.
La secousse enregistrée samedi, moins destructrice, a renouvelé les craintes d'une population déjà éprouvée par la catastrophe.
Samedi, des milliers d'habitants de la capitale mexicaine se sont précipités dans les rues. Des scènes identiques ont été constatées dans l'Etat d'Oaxaca, où se situe l'épicentre du séisme. Dans la soirée, les recherches ont repris à Mexico.

Bangladesh

Le Bangladesh a interdit aux fournisseurs de téléphonie mobile de vendre des connexions et des forfaits aux réfugiés rohingyas, minorité musulmane apatride, en invoquant des impératifs de sécurité, ont annoncé dimanche les autorités.
Plus de 429.000 musulmans rohingyas ont fui au Bangladesh ces dernières semaines pour échapper à une campagne de répression de l'armée birmane, qualifiée d'"épuration ethnique" par l'ONU.
Les quatre fournisseurs de téléphonie mobile du Bangladesh se verront infliger des amendes s'ils accordent des forfaits et des connexions mobiles aux réfugiés.
"Pour le moment, les (Rohingyas) ne peuvent acheter de cartes SIM", a déclaré à l'AFP Enayet Hossain, haut responsable du ministère des Télécommunications.
La ministre déléguée aux Télécoms Tarana Halim a justifié cette décision entrée en vigueur samedi soir par des raisons de sécurité.

Lundi 25 Septembre 2017

Lu 304 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés