Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Yémen

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU devrait ouvrir une enquête internationale indépendante sur les abus commis par toutes les parties au Yémen qui connaît la pire crise humanitaire de la planète, ont déclaré mardi Human Rights Watch (HRW) et 56 autres ONG.
Dans une lettre adressée aux pays membres du Conseil, les organisations signataires demandent la création d'un organe indépendant qui se pencherait sur les "sérieuses violations" du droit humanitaire international au Yémen où au moins sept millions de civils sont au bord de la famine et un demi-million d'autres sont menacés par le choléra.
Le conflit oppose des rebelles, soutenus par l'Iran, qui contrôlent la capitale Sanaa et le nord du Yémen, aux forces progouvernementales regroupées dans le sud et appuyées par une coalition militaire dirigée par l'Arabie Saoudite.

Chine

Le nombre de disparus après un énorme glissement de terrain dans le sud-ouest de la Chine a été porté à 32, ont annoncé mardi les autorités.
Trois personnes ont déjà été retrouvées mortes et sept ont été blessées à la suite d'un éboulement survenu lundi matin dans la localité de Bijie, dans la province du Guizhou, a indiqué le gouvernement local sur son site Internet.
Le précédent bilan du nombre de disparus s'établissait à 25 personnes.
Les recherches se poursuivent et les sauveteurs apportent une aide humanitaire aux habitants touchés par la catastrophe, selon la même source.
Une vidéo publiée lundi sur le compte Twitter du Quotidien du peuple, un journal officiel, montrait l'écroulement spectaculaire d'un pan de colline et un nuage de poussière s'élevant dans le ciel sous les cris horrifiés de badauds.

Mercredi 30 Août 2017

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés