Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Accident

Un accident de bus, samedi dans le nord de la Tanzanie a tué 32 élèves, deux professeurs et le chauffeur, selon un nouveau bilan publié par la police qui estime que la vitesse est la cause probable du drame.
Le bilan initial de 29 morts parmi les enfants s'est aggravé après le décès de trois élèves qui ont succombé à leurs blessures, a annoncé tard samedi à la télévision nationale TBC le chef régional de la police Charles Mkumbo.
Trois survivants sont toujours hospitalisés, a-t-il ajouté.
"Les premières constatations montrent que l'accident est dû à la vitesse", a poursuivi le chef régional de la police.
L'accident s'est produit samedi matin, dans le district de Karatu, situé à une centaine de km de la ville d'Arusha. Le bus est sorti de la route et s'est écrasé en contrebas dans la rivière Marera.
Les élèves, en dernière année d'école primaire et âgés de 12 à 14 ans, étaient en route pour des examens blancs de sélection pour les établissements d'études secondaires.

Déminage

La police allemande a commencé dimanche à évacuer environ 50.000 personnes de la ville de Hanovre afin de neutraliser des obus datant de la Deuxième Guerre mondiale, une des plus grandes opérations de ce type depuis 1945.
Les habitants d'un quartier très densément peuplé de cette ville du nord de l'Allemagne, qui compte une population totale de 500.000 personnes environ, ont été priés de sortir de chez eux dans le cadre de cette évacuation annoncée de longue date.
Les démineurs doivent ensuite en début d'après-midi extraire cinq obus ensevelis et récemment découverts, puis les acheminer en lieu sûr pour les neutraliser. L'opération pourrait durer jusque dans la soirée.
Pour occuper les habitants du quartier dans l'intervalle, des activités sportives, culturelles et ludiques, allant de visites de musées à des projections de films, ont été programmées par la municipalité.
Une partie du trafic ferroviaire dans la ville a aussi été détournée.

Libé
Lundi 8 Mai 2017

Lu 263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés