Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Incident

Un Boeing 737 de la compagnie indienne Jet Airways avec 161 personnes à bord est sorti de piste mardi à l'aéroport de Goa alors qu'il s'apprêtait à décoller.
Une douzaine de personnes ont été blessées pendant l'évacuation des 154 passagers et sept membres d'équipage, a dit la deuxième compagnie aérienne indienne dans un communiqué.
L'appareil a traversé un champ avant de s'immobiliser dans un fossé près d'une voie de service.
Décembre est le mois le plus actif pour l'aéroport international de Goa, dont les plages bordées de palmiers et les marchés exotiques attirent des milliers de visiteurs pendant les fêtes de fin d'année.
Le transport aérien est en plein essor en Inde. Le nombre de passagers sur les vols intérieurs a grimpé de 21% en 2015 pour dépasser les 80 millions et le gouvernement prévoit qu'il s'élèvera à 300 millions d'ici 2022.

Procès

Le premier procès lié au putsch manqué de l'été dernier en Turquie s'est ouvert mardi près d'Istanbul.
Vingt-neuf policiers comparaissent pour avoir désobéi à l'ordre de défendre la résidence stambouliote du président Recep Tayyip Erdogan dans la nuit du 15 au 16 juillet, pendant laquelle une partie de l'armée équipée de chars, d'hélicoptères et d'avions de chasse a attaqué le Parlement et tenté de renverser le gouvernement, faisant quelque 240 morts.
Les prévenus sont jugés par un tribunal de Silivri, à l'ouest d'Istanbul, qui a été placé sous haute surveillance. Les journalistes n'ont pas été autorisés à emporter des appareils photographiques à l'intérieur du bâtiment.
L'accusation a requis des peines de prison à vie pour 21 policiers. Les autres risquent de sept ans et demi à quinze ans d'emprisonnement.
Les protagonistes présumés du putsch manqué comparaîtront plus tard devant la justice, probablement l'an prochain.
Un tribunal spécial est en cours de construction dans un quartier d'Ankara car aucun tribunal de Turquie n'est assez vaste pour accueillir un aussi grand nombre de prévenus.

Mercredi 28 Décembre 2016

Lu 666 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés