Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News



Décès d'Abassi
Madani


Abassi Madani, chef historique du Front islamique du salut (FIS), parti islamiste d'opposition dissous en 1992 qui militait pour la création en Algérie du premier Etat islamique du Maghreb, est décédé mercredi au Qatar où il vivait en exil, a annoncé à l'AFP Ali Benhadj, son ex-bras droit.
"Il est mort dans un hôpital de Doha après une longue maladie", a déclaré M. Benhadj, disant avoir été informé par la famille du défunt. M. Madani avait appelé à la lutte armée après l'interruption en 1992 par l'armée du processus électoral, face à la victoire annoncée du FIS aux premières législatives multipartites du pays qui allait plonger l'Algérie dans une décennie noire de guerre civile.

Incident entre
marines française
et chinoise

 
Des navires de guerre chinois ont intercepté un bâtiment de la marine française le 7 avril dans le détroit de Taïwan, a annoncé Pékin jeudi, précisant avoir remis une protestation solennelle à Paris.
Le navire français a pénétré dans les eaux territoriales chinoises sans autorisation, a déclaré devant la presse le porte-parole du ministère chinois de la Défense, Ren Guoqiang. Pékin considère Taïwan comme une île lui appartenant.
"L'armée chinoise a envoyé des bateaux de guerre conformément à la loi afin d'identifier le navire français et lui intimer l'ordre de partir", a déclaré le porte-parole.
M. Ren n'a pas précisé le nom du bâtiment.
Mais la frégate française Vendémiaire, qui était attendue cette semaine à Qingdao, sur la côte est de la Chine, afin de participer à un défilé naval pour le 70e anniversaire de la marine chinoise, n'était finalement pas présente à cet événement.
Paris n'a pas fourni d'explication pour ce changement de programme.
La Chine considère Taïwan comme une partie de son territoire. L'île est cependant dirigée depuis 1945 par un régime rival qui s'y était réfugié après la prise du pouvoir par les communistes sur le continent en 1949, à l'issue de la guerre civile chinoise.
En février, la Chine avait protesté contre le passage d'un bâtiment américain dans le détroit, dénonçant une "provocation".

Vendredi 26 Avril 2019

Lu 556 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS