Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Incendie

Au moins 24 personnes ont trouvé la mort en Chine dans un incendie de forêt qui ravage une zone de haute montagne du sud-ouest du pays, a annoncé lundi un média public.
Une source officielle avait annoncé auparavant que 30 pompiers étaient portés disparus après avoir été envoyés combattre l'incendie à plus de 3.800 mètres d'altitude dans la province du Sichuan. Selon un journal affilié à l'Armée populaire de libération, les autorités ont perdu le contact dimanche avec les pompiers, qui faisaient partie d'un groupe de plusieurs centaines de soldats du feu envoyés sur place.
Sur le réseau social Weibo, les autorités de la préfecture autonome de Liangshan ont précisé que le contact avait été perdu à la suite d'un changement soudain de la direction du vent.

Elections

Le président du Haut-comité électoral (YSK) de Turquie a déclaré lundi que les résultats partiels montraient le candidat de l'opposition à Istanbul en tête des élections municipales de dimanche après que les deux candidats ont revendiqué tour à tour la victoire.
Le candidat de l'opposition, Ekrem Imamoglu, a obtenu 4.159.650 voix contre 4.131.761 pour l'ex-Premier ministre Binali Yildirim, candidat de la majorité, a déclaré Sadi Güven, en soulignant toutefois que des recours étaient en cours d'examen pour un peu plus de 80 urnes.
S'ils sont confirmés, ces résultats seraient dévastateurs pour le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a pesé de tout son poids dans la campagne, en faisant un plébiscite sur sa personne en pleine tempête économique.
Dimanche soir, les résultats pour Istanbul étaient actualisés au compte-gouttes par l'agence étatique Anadolu, qui a toutefois subitement arrêté de les actualiser dans la soirée.
Binali Yildirim a d'abord revendiqué la victoire, avant d'être rapidement imité quelques heures plus tard par Ekrem Imamoglu.
Quelle que soit l'issue de la bataille d'Istanbul, coeur économique et démographique du pays, M. Erdogan a déjà essuyé un revers cinglant avec la perte de la capitale Ankara, que l'AKP et ses prédécesseurs islamistes contrôlaient depuis 25 ans.
Le président Erdogan a préféré dimanche soir se concentrer sur la victoire à l'échelle nationale, la coalition formée par l'AKP et les ultranationalistes du MHP remportant 51,67% des scrutins selon les résultats partiels.

Mardi 2 Avril 2019

Lu 448 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com