Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Afghanistan

Quatre membres des forces de sécurité afghanes ont été tués et six blessés lors d'une attaque-suicide contre leur convoi mardi matin dans un district proche de Kaboul, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.
Les talibans ont revendiqué l'attaque via leur porte-parole Zabiullah Mujahid sur Twitter.
L'explosion est survenue dans le district de Paghman, à l'ouest de la capitale, a indiqué le porte-parole du ministère, Najib Danish, qui n'a pas précisé si le kamikaze s'est fait exploser alors qu'il était à pied ou dans un véhicule.
Une source sécuritaire sous condition d'anonymat a indiqué à l'AFP qu'un véhicule piégé a explosé au passage d'un convoi des services de renseignement afghans qui revenait à Kaboul à l'issue d'une opération armée nocturne.
Par ailleurs, huit policiers afghans ont été tués et quatre blessés dans la nuit de lundi à mardi lors d'un assaut taliban contre leur position dans le district d'Arghestan, ont indiqué les services du gouverneur de la province de Kandahar (Sud).

RDC

Neuf civils ont été tués dans la nuit de lundi à mardi dans la région de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, dans une attaque attribuée au groupe armé d'origine ougandaise ADF, ont indiqué mardi des sources civiles et militaires.
Les auteurs de la tuerie "ont fait incursion hier (lundi) à Oicha tard dans la nuit, ils ont pillé et emporté des animaux de la basse-cour. Nous déplorons la mort de neuf civils dans cette attaque", a déclaré à l'AFP Donat Kibwana, administrateur de Beni dans le nord de la province troublée du Nord-Kivu.
Un porte-parole militaire, le capitaine Mak Hazukay, a confirmé le bilan: " Les ADF ont contourné notre position pour aller perpétrer leur sale besogne côté ouest d'Oicha (...), on déplore la mort de 9 civils".
Selon Prospère Kasereka, un enseignant de Oicha, "les ADF sont entrés vers 19h30 dans mon quartier, ils ont commencé à piller, casser les portes sous le crépitement des armes".
"J'ai pris la fuite avant qu'ils n'arrivent dans ma maison. Ce matin, j'ai vu 9 corps de nos habitants", a-t-il témoigné.

Mercredi 12 Décembre 2018

Lu 193 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com