Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Crash

Un avion de reconnaissance russe Il-20 a été accidentellement abattu par l'armée syrienne, a confirmé mardi le ministère de la Défense à Moscou, tout en imputant la responsabilité de l'incident à Israël.
Le ministère avait auparavant annoncé qu'un appareil avait disparu vers 20h00 GMT des écrans radar alors qu'il se trouvait à 35 km des côtes syriennes, au moment où les forces israéliennes et françaises procédaient à des frappes aériennes dans le secteur.
Il accuse désormais l'aviation israélienne d'avoir délibérément créé une situation "dangereuse" dans le secteur de Lattaquié, alors que l'avion russe s'apprêtait à atterrir sur la base de Hmeymim, située dans la province du même nom.
"Du fait des actes irresponsables de l'armée israélienne, 15 militaires russes ont trouvé la mort. Ce n'est absolument pas conforme à l'esprit du partenariat russo-israélien", dit Igor Konachenko, porte-parole du ministère, dans un communiqué.
"Nous nous réservons le droit de réagir par des mesures équivalentes", poursuit-il, parlant d'une provocation.

Nigeria

Le Nigeria a déclaré l'état de catastrophe nationale après de graves inondations qui ont fait une centaine de morts, a déclaré mardi le principal organisme de secours du pays.
Les fortes pluies saisonnières ont fait déborder les fleuves Niger et Bénoué, inondant des communautés, des fermes et bloquant des dizaines de milliers de personnes dans leurs maisons.
"Nous avons déclaré une catastrophe nationale dans quatre Etats: les Kogi, Delta, Anambra et Niger, a déclaré à l'AFP Sani Datti, de l'Agence nationale pour la gestion des urgences (NEMA). Huit autres Etats ont été placés sur une liste de surveillance.
"Tous ces Etats ont été les plus touchés par les inondations. Environ 100 personnes ont perdu la vie dans 10 Etats", a-t-il ajouté.
Le Kogi et le Niger se trouvent dans le centre du Nigeria tandis que les Etats du Delta et de l'Anambra sont dans le sud.
Les inondations le long des rivières sont fréquentes au Nigeria pendant la saison des pluies qui va de mai à septembre.

Mercredi 19 Septembre 2018

Lu 500 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com