Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Elections

La Cour constitutionnelle a exclu définitivement un ancien compagnon du Premier ministre de la République démocratique du Congo, Patrice Emery Lumumba, et un autre candidat de la course à la présidentielle de décembre censée élire un successeur au président Joseph Kabila, a rapporté mercredi la télévision d'Etat RTNC.
La Cour a confirmé dans la nuit de mardi à mercredi la décision de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), qui avait déclaré le mois dernier "irrecevable" le dossier de candidature de l'ancien Premier ministre Antoine Gizenga (2006-2008), âgé de 94 ans.
La Cour reproche à son parti politique, le Parti lumumbiste unifié (Palu), d'avoir fait signer les fiches constitutives du dossier par une personne non habilitée. Le propre fils de M. Gizenga, Lugi Gizenga, a signé ces fiches et des correspondances en lieu et place de son père, "ce qui n'est pas conforme à la loi électorale", a estimé la Cour.

Brexit

Une majorité de 59% des Britanniques voteraient en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne si un référendum sur cette question était organisé aujourd'hui, montre une enquête d'opinion mercredi.
Seuls 41% des électeurs se prononceraient à nouveau pour le Brexit, soit près de 11 points de moins que le score (51,9%) obtenu par les partisans d'un divorce lors du référendum du 23 juin 2016. Ces résultats contenus dans un rapport pour les centres d'études NatCen et The UK in a Changing Europe marquent le plus important revirement de position de l'opinion publique britannique en faveur du "Remain" depuis la consultation référendaire. L'auteur du rapport, le spécialiste des sondages John Curtice, rappelle toutefois que parmi les 2.048 personnes interrogées les 7 et 8 juillet, 53% des sujets du panel étaient favorables au "maintien", soit une proportion plus forte que dans les récentes enquêtes d'opinion.­

Jeudi 6 Septembre 2018

Lu 117 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com