Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nasser Bourita s'entretient avec le vice-président indonésien

Le 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Rabat et Jakarta célébré l’année prochaine




Nasser Bourita s'entretient avec le vice-président indonésien
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, lundi à Jakarta dans le cadre de la visite de travail qu’il effectue en Indonésie, avec le vice-président de la République, Ma'aruf Amin, ainsi qu’avec Puan Maharani, présidente de la Chambre des représentants d'Indonésie.
Lors de la première rencontre, tenue au siège de la présidence, il a mis en avant la profondeur des relations maroco-indonésiennes, notant que les deux pays partagent des moments à haute symbolique de l’histoire récente, en faisant référence à la conférence des pays non-alignés à Bandung en 1955.
Il s’est également félicité de la célébration, l’année prochaine, du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays qui entretiennent des liens forts d’amitié et de solidarité.
Evoquant la dimension culturelle et cultuelle de ces relations, Nasser Bourita a exprimé la disposition du Royaume à œuvrer de concert avec l’Indonésie pour la promotion des valeurs de modération, de tolérance et d’ouverture que prône l’Islam du juste milieu, en ajoutant que le Maroc se propose d’augmenter le nombre de bourses accordées annuellement aux étudiants indonésiens souhaitant poursuivre leurs études supérieures, dans différentes spécialités, dans les universités du Royaume.
De son côté, le vice-président indonésien a mis en exergue l’excellence des relations bilatérales et s’est réjoui des résultats réalisés jusqu’à présent.
Il a, à cet égard, noté que le Royaume a été et demeurera un partenaire privilégié de l’Indonésie en Afrique et dans le monde arabe, tout en exprimant son admiration aux progrès continus réalisés par le Maroc sous l’égide de S.M le Roi Mohammed VI.
Au cours de ses entretiens avec la présidente de la Chambre des représentants (première femme à occuper cette fonction en Indonésie), Nasser Bourita a mis l’accent sur l’importance qu’accorde S.M le Roi à la diplomatie parlementaire et formulé le vœu que les institutions législatives des deux pays intensifient davantage leurs contacts et contribuent au développement des relations bilatérales pour l'intérêt des deux peuples frères.
Pour sa part, Puan Maharani a marqué sa détermination à contribuer au rapprochement souhaité entre les deux pays et exprimé la disposition de l’Institution qu’elle préside à célébrer comme il se doit le 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays qui avait coïncidé avec la visite historique de son illustre grand-père, feu président Soekarno au Maroc.
Puan Maharani, qui s’était déjà rendue au Royaume, n’a pas manqué d’exprimer sa fierté que l’une des artères de la capitale Rabat, porte le nom de "Soekarno".
Ces entretiens se sont déroulés en présence de l’ambassadeur du Maroc en Indonésie, Ouadia Benabdellah, de l’ambassadeur directeur des Affaires asiatiques et de l'Océanie, Abdelkader El Ansari et de l’ambassadeur directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal.
A signaler, par ailleurs, que Nasser Bourita s'est entretenu, le même jour à Jakarta, avec le secrétaire général de l’Association des Nations de l’Asie du Sud Est (ASEAN, 10 pays), Lim Jock Hoi, au sujet des moyens d’approfondir la coopération entre le Maroc et ce bloc régional de l’Asie du Sud-Est.
A cet effet, le ministre a affirmé la disposition du Royaume à partager son expertise et son expérience avérées dans de nombreux secteurs avec l’Organisation asiatique régionale et ses dix pays membres.
Evoquant la position du Royaume au carrefour de trois continents, il a noté que le rapprochement ASEAN-Maroc est de nature à faciliter l’accès de ce groupement asiatique à l’espace africain, européen et arabe, d’une part, et à contribuer au renforcement des relations entre Rabat et les pays du Sud-Est asiatique d’autre part.
L’intérêt grandissant du Royaume envers l’ASEAN traduit les Hautes orientations de S.M le Roi Mohammed VI, visant à s’ouvrir sur de nouveaux partenaires et de nouveaux espaces, en dehors des cadres traditionnels de la coopération du Royaume, a indiqué Nasser Bourita.
Et de préciser que les deux parties doivent faire face ensemble, dans un esprit de solidarité agissante et de partenariat gagnant-gagnant, aux multiples défis communs liés à la paix, à la sécurité et au développement.
De son côté, Lim Jock Hoi s’est dit satisfait de l’évolution notable de la coopération entre le Maroc et les pays de l’ASEAN, soulignant que ce groupement a besoin de partenaires fiables et engagés, comme le Maroc, au niveau du continent africain et de la région MENA.
Dans le même cadre, il a exprimé sa grande appréciation des propositions et actions contenues dans le plan d’action présenté par le Maroc pour l’obtention du statut de "partenaire de dialogue sectoriel" (SDP) auprès de l’organisation, appelant à leur mise en œuvre effective en vue de franchir des paliers supérieurs de coopération entre les deux parties.

La coopération bilatérale boostée par la signature de quatre accords

Le Maroc et l'Indonésie ont procédé, lundi à Jakarta, à la signature de quatre mémorandums d’entente visant à intensifier la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, et ce, en marge de la visite de travail qu’effectue actuellement le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, en Indonésie.
Les accords signés portent sur le renforcement de la coopération dans les domaines maritime et de pêche, industriel, de lutte contre le terrorisme, ainsi qu’en matière d’échange d’informations financières relatives au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme.
S’exprimant à l’issue de la cérémonie de signature, Nasser Bourita a souligné l’importance de coordonner les actions des deux parties, appelant à une exploitation optimisée des opportunités de coopération existant entre le Maroc et l’Indonésie.
De son côté, la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi, s’est réjouie de la profondeur et de la solidité des relations bilatérales, lesquelles vont prendre un nouvel élan grâce à la conclusion de quatre accords de coopération et à l’intensification des échanges entre les deux pays frères.
Elle a, dans ce cadre, manifesté l’intérêt de son pays pour les grands chantiers de développement au Maroc qui constitue une destination prisée des investisseurs étrangers en quête d’un climat d’affaires favorable.

Mercredi 30 Octobre 2019

Lu 1030 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif













Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com