Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nabil Krat : La 8ème du Festival Jawhara a connu un succès indéniable





La 8ème édition du Festival international Jawhara, qui a pris fin ce week-end à El Jadida, a connu un succès "indéniable" à plus d'un titre, grâce à une affluence importante du public et une programmation aussi riche que variée, a relevé le directeur du festival, Nabil Krat. "Encore une fois, le Festival international Jawhara a connu un vif succès, avec une pléiade d'artistes marocains et étrangers, qui se sont succédé sur différentes scènes, au grand bonheur des spectateurs", a-t-il souligné dans un entretien à la MAP, précisant que les spectacles programmés ont attiré, cette année, près d’un million de personnes.
Tirant un satesficit du déroulement de cette édition, M. Krat a fait valoir que le festival a offert une programmation multidisciplinaire destinée aux petits comme aux grands et alliant musique, arts plastiques, théâtre, animation de rue, sports et ateliers d’enfants.
"Tous les objectifs ont été atteints grâce au soutien, à l’implication et au dévouement de tous les acteurs doukkalis", s'est-il exclamé, notant que cette manifestation annuelle fait aujourd’hui partie des initiatives majeures visant la dynamisation du développement de la province d’El Jadida.
Abordant la prochaine étape du festival, M. Krat a indiqué que "ce rendez-vous ambitionne d’étoffer davantage ses activités artistiques, culturelles et sportives parallèles et d’élargir son champ d’action", se félicitant de l'apport des sponsors et partenaires à la réussite et à la pérennisation de ce rendez-vous culturel, depuis son lancement en 2011.
 Il n’a pas manqué de mentionner que le programme de cette édition, organisée par l’Association des Doukkala, a fait la part belle aux arts plastiques, à travers deux expositions et une journée peinture tenue au centre de la Cité portugaise, qui a abrité la plupart des activités culturelles du festival, ajoutant que cette édition a été également marquée par la présentation de deux pièces théâtrales à l’Eglise de l'assomption, outre les spectacles de théâtre de rue.
Evoquant le volet sportif, M. Krat a indiqué que cette édition a connu l’organisation de deux compétitions sportives, à savoir le tournoi national Jawhara beach volley ainsi qu’un tournoi de basket-ball ouvert aux jeunes catégories.
Il a, par ailleurs, souligné que cette édition a accordé un intérêt tout particulier aux enfants de la région en leur réservant un village d’enfants à la place de la Fontaine de Sidi Bouzid, un espace complètement gratuit comprenant des ateliers artistiques, peinture, jeux et spectacles.

Mercredi 15 Août 2018

Lu 585 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey