Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Moqué pour ses fautes d’orthographe, Jul réplique





Comme disait un internaute devenu célèbre, arrêtez de le «trikiter»: Jul commence à en avoir assez qu’on se moque de sa maîtrise relative de l’orthographe. Le rappeur, qui a été arrêté dimanche dernier pour excès de vitesse sous l’emprise du cannabis, a reçu de nombreuses moqueries ce mardi. C’est son message d’excuses qui a fait hurler de rire de nombreux internautes: « Je sait qui a des enfant et des parent qui me suive cest pas une bonne image pour tt le monde donc voila je tenez a mescusez ! », a-t-il écrit, avec une belle moyenne d’une faute tous les deux mots. Accusé d’avoir « flingué la langue française », incité à « s’excuser auprès de la langue française » ou encore à acheter un Bescherelle, Jul a été largement tourné en dérision sur le net.
Dans un nouveau message posté sur Facebook ce mercredi (en version originale corrigée par nos soins) le rappeur a commencé par assurer qu’il se fichait des critiques : «Ils peuvent parler jusqu’à demain sur moi ou mon orthographe… Ça ne m’atteint pas, lol, tant qu’il y a ma team derrière moi. Pff. J’accepte toutes leurs moqueries. » Il s’est ensuite appliqué à montrer le contraire, en s’attaquant à ceux qui se sont moqués de lui sur les réseaux sociaux.
Jul a rappelé que faire des fautes ne l’a pas empêché d’avoir du succès: « Je suis parti de rien sans savoir écrire bien et ce n’est pas ce qui m’a empêché d’écrire des tubes ! Ah bien sûr, quand je fais des Tchikita, là je sais écrire, hein», a-t-il ironisé, évoquant les critiques positives sur ses chansons qui ont le mieux marché. « Faites ce que j’ai fait en 4 ans et on en reparlera », a-t-il lâché. En fin de message, Jul a ajouté toute une série de hashtags à l’attention de ses haters. Et pour le coup, on le soupçonne d’avoir volontairement mis des fautes, tant elles sont magnifiques.

Vendredi 27 Octobre 2017

Lu 1022 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.