Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Benchaaboun: Il est nécessaire d’ encourager la production de vaccins dans les pays en développement

Ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration


Mohamed Benchaaboun: Il est nécessaire d’ encourager la production de vaccins dans les pays en développement
Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, Mohamed Benchaaboun, a souligné la nécessité de déployer des efforts pour assurer un accès équitable, juste et abordable aux vaccins et encourager la production de vaccins dans les pays en développement. Intervenant à l'occasion de la 103ème réunion du Comité de développement (CD) conjoint du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et du Fonds monétaire international (FMI) tenue vendredi dernier, il a salué l'appui apporté par le GBM à l'initiative relative aux vaccins destinés aux pays en développement, selon un communiqué du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration. Lors de cette rencontre organisée à l'occasion des réunions de printemps 2021 du GBM et du FMI, le ministre, en sa qualité de président du groupe de pays constitué du Maroc, de l'Afghanistan, de l'Algérie, du Ghana, de l'Iran, du Pakistan et de la Tunisie, a prononcé une déclaration consacrée à des thématiques relatives principalement à "la réponse du GBM à la crise de la Covid-19" et à "l'accès équitable et abordable des pays en développement aux vaccins". Dans ce cadre, il a souligné l'ampleur des besoins de financement des pays en développement pour faire face aux impacts de la crise de la Covid-19 et qui se feront de plus en plus pressants au cours des prochaines années, a précisé la même source. Compte tenu du rôle important que peut jouer le secteur privé dans la dynamique de développement, Mohamed Benchaaboun a lancé un appel au groupe de la Banque mondiale en vue de créer davantage de synergies entre les institutions du groupe, notamment la SFI et MIGA. Dans le même sillage, il a mis l'accent sur l'importance du renforcement de la coordination et de la coopération avec le FMI et la communauté des institutions internationales afin de relever le défi de la rareté des ressources financières pour le développement. Le Comité de développement se réunit deux fois par an, à l'occasion des réunions de printemps en avril et des assemblées annuelles en octobre, pour débattre des problématiques fondamentales du développement, de la mobilisation des ressources financières pour les pays en développement, du commerce mondial et de l’environnement

Libé
Mardi 13 Avril 2021

Lu 479 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020




Dans la boutique

Flux RSS