Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Modernistes et fiers de l’être




Modernistes  et fiers de l’être
C’est en toute logique que le 8 mars, Journée mondiale de la femme, a occupé une place particulière dans l’ordre du jour de la dernière réunion du Bureau politique de l’USFP.
Décision est prise donc pour œuvrer à faire de la célébration de cette journée une occasion de confirmer la détermination du Maroc, ses forces vives en tête, de faire avancer le processus de la parité et celui de consolider la place de  la femme dans la société en préservant ses droits et acquis obtenus grâce au militantisme des forces démocratiques et des organisations féminines modernistes.
Voilà qui tranche avec les réactions et paroles irresponsables tenues à l’encontre de la femme par le chef du gouvernement et par ceux de sa mouvance.
Le gouvernement Benkirane a aussi eu droit de cité lors de la même réunion. Toujours dans le registre de ces déceptions et ratages dont il a le secret. Cela va sans dire.
Les préparatifs afférents aux prochaines élections sont pour susciter colère et désapprobation de toutes celles et de tous ceux qui aspirent à des consultations intègres et transparentes.
L’approche gouvernementale à ce sujet est à rejeter  tant pour ce qui est de la conception de la commission centrale des élections que par tout le processus qui caractérise ces préparatifs.
L’USFP n’étant nullement un parti à se contenter de formuler des critiques, est d’ailleurs disposé à proposer d’autres alternatives, et ce en coordination avec les autres partis d’opposition comme avec tous les partis marocains soucieux du déroulement d’élections transparentes et intègres.
Il est pour le moins inadmissible de voir l’actuel gouvernement faire peu de cas de l’essence même de la Constitution qui l’oblige de par ses dispositions à développer les mécanismes de dialogue et de consultation avec  les partenaires politiques et syndicaux, de même qu’avec toutes les ONG.
La cause nationale comptant parmi les premières priorités, il ne serait, par ailleurs, pas superflu de se féliciter des efforts concluants déployés par ses représentants au sein de la Commission  Méditerranée dépendant de l’Internationale socialiste pour s’opposer aux complots fomentés par les séparatistes.
En parti moderniste faisant depuis toujours de l’égalité et de la parité, non pas des slogans creux mais des valeurs immuables auxquelles il est attaché en permanence. 

Libération
Jeudi 19 Février 2015

Lu 1678 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés