Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mobilisation honorable et saluée des biologistes médicaux du Grand Casablanca




Mobilisation honorable et saluée des biologistes médicaux du Grand Casablanca
Les biologistes médicaux du Grand Casablanca se sont mobilisés dès le 20 mars en mettant à disposition leurs laboratoires (locaux, personnel et matériel) afin d’apporter un appui logistique aux laboratoires hospitaliers. Cette initiative, placée sous l’égide du Syndicat des biologistes médicaux de la région de Casablanca-Settat, est une preuve supplémentaire du vent de solidarité qui souffle dans le dos du Royaume depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19.
Tout a commencé avec la création d’une cellule de coordination autour de la Direction régionale de la santé de Casablanca afin de mettre en place une organisation à même de répondre aux besoins des laboratoires hospitaliers. D’après le communiqué émanant des biologistes médicaux du Grand Casablanca, « les laboratoires volontaires ont également réalisé à titre gracieux plus de 850 bilans et 5200 analyses pour le suivi des patients Covid-19 hospitalisés dans les différentes structures hospitalières de la région de Casablanca-Settat ».
Alors qu’il était prévu que cette action s’achève avec la fin du confinement, initialement prévue le 20 avril, les biologistes médicaux du Grand Casablanca ont poursuivi leur implication jusqu’au 24 avril. Ces derniers assurent qu’ils se tiennent toujours « à la disposition des autorités sanitaires, en cas de nouveau besoin, pour apporter aussi bien leur appui logistique que leurs compétences dans la lutte contre la propagation du virus ». L’initiative n’est pas passée inaperçue. Bien au contraire.  La Direction régionale de la santé de Casablanca-Settat a rendu un hommage appuyé audit syndicat pour son soutien et son aide au système public de santé en ces temps de crise sanitaire.

 

Vendredi 1 Mai 2020

Lu 566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Novembre 2020 - 06:03 Rencontre