Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mobilisation des services de santé pour faire face aux piqûres de scorpions à El Kelaâ des Sraghna


Libé
Mercredi 25 Août 2021

La Délégation provinciale de la santé (DPS) à El Kelaâ des Sraghna a indiqué, mardi, que ses services restent mobilisés pour faire face et alléger les risques liés aux piqûres de scorpions et ce, conformément à la stratégie nationale de lutte contre ce phénomène. La délégation a ainsi procédé à la mise en œuvre d’une batterie de mesures visant à réduire les cas de décès dus aux piqûres de scorpions, un phénomène qui connaît une hausse durant la saison estivale où le mercure atteint son summum au niveau de cette partie du territoire national. Ces mesures se déclinent en l’organisation régulière de campagnes de sensibilisation et d'information des citoyens, et l’amélioration des services de prise en charge des personnes victimes de piqûres de scorpions, outre la réduction de cas de décès dus à ce fléau, conformément aux mesures prises par le ministère de la Santé en coordination avec le Centre anti-poison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM). S’agissant du volet de sensibilisation, la DPS d'El Kelâa des Sraghna a mis en oeuvre une approche participative visant à assurer la coordination entre les autorités locales et les associations, tout en veillant à la généralisation des campagnes de sensibilisation au sein des établissements scolaires au niveau de la province et leur intensification en milieu rural, en plus de l’optimisation des moyens didactiques pour lutter contre les piqûres de scorpions. Dans une déclaration à M24, la chaîne de l'information en continu de la MAP, Abdelbasset Hariri, cadre de la DPS d'El Kelaâ des Sraghna, a indiqué que les piqûres de scorpions représentent un vrai défi de santé au niveau de cette province, qui figure parmi les zones les plus touchées au niveau national. La DPS veille à la mise en œuvre de la stratégie nationale visant à contrecarrer les risques des piqûres de scorpions et des morsures de serpents en coordination avec le CAPM et la Direction régionale de la santé (DRS) de Marrakech-Safi, a-t-il ajouté. Dans ce contexte, Dr. Hariri a relevé que la stratégie nationale en la matière se focalise sur l’axe de la sensibilisation des citoyens ainsi que sur l’axe de la prise en charge des victimes de piqûres de scorpions et de morsures de serpents dans les structures sanitaires de la province, indiquant que la DPS veille à organiser des campagnes de sensibilisation régulières et continues afin de faire face et de réduire les cas de décès dus à ce phénomène. Par ailleurs, ce responsable a mis l’accent sur l'importance du transfert urgent des personnes victimes de piqûres de scorpions aux urgences de l'hôpital le plus proche, tout en précisant que tout retard dans la prise en charge aura des conséquences négatives et réduira, sans nul doute, l'efficacité de l'intervention thérapeutique. Pour rappel, le ministère de la Santé avait récemment mis en garde contre le risque des piqûres de scorpions et morsures de serpents, surtout pour les enfants, durant la saison estivale, connue par une augmentation des cas dans certaines régions, notamment en milieu rural. Le Maroc enregistre annuellement plus de 25.000 cas d'empoisonnement par piqûres de scorpions, et environ 350 cas d'empoisonnement par morsures de serpents, précise-t-on. La stratégie nationale pour contrecarrer cesrisques a permis de baisser le taux de mortalité lié aux piqûres de scorpions, qui est passé de 2,37% en 1999 à 0,16% en 2019. Ladite stratégie a permis également, une baisse significative du pourcentage de décès dus aux morsures de serpents passé de 44,3% en 2015 à 2% en 2019.


Lu 1036 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS