Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise en avant du rôle central du Comité Al-Qods face aux mesures dangereuses de l'occupation israélienne


Libé
Jeudi 9 Juin 2022

Les participants à une conférence organisée, mercredi à Al-Bireh, en Palestine, ont mis en avant le rôle central du Comité Al-Qods, présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, face aux mesures dangereuses prises par les autorités d'occupation israéliennes dans la ville d'Al-Qods AlCharif.

Les participants à la conférence "Titres de propriété et statut historique de la mosquée Al-Aqsa", qui a vu la présence de personnalités arabes, d'un groupe d'historiens et de chercheurs de Palestine et de l'étranger, de diplomates et de religieux, ont souligné la centralité du rôle du Comité Al-Qods dans la défense des droits de propriété des dotations islamiques à Al-Qods AlCharif.

Ils ont indiqué que le Comité Al-Qods a documenté, à travers une recherche dans laquelle a contribué un groupe d'élites universitaires, professionnelles et politiques, la période historique de 1855 à 2015. Les participants ont mis en exergue que cet ouvrage est considéré comme l'un des ouvrages les plus importants car il présente une partie importante et rare des documents collectés et de la correspondance officielle datant des époques antérieures, qui ont transité par AlQods depuis l'ère ottomane jusqu'à nos jours, y compris les résolutions internationales.

Ils ont également hautement apprécié le rôle tangible joué par l'Agence Bayt Mal Al-Qods AlCharif, bras exécutif du Comité AlQods, sous la supervision de Sa Majesté le Roi, pour soutenir la résistance des Maqdessis contre les politiques israéliennes systématiques de judaïsation.

Dans un discours qu'il a prononcé par téléphone, le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré que "toutes les preuves et tous les documents historiques confirment l'identité d'Al-Qods, de la mosquée Al-Aqsa et de tous les lieux saints islamiques et chrétiens de notre sainte capitale. Nous ne permettrons pas et n'accepterons pas un changement du statu quo juridique et historique d'Al-Aqsa, quelles que soient les circonstances".

Il a ajouté que le conflit avec l'occupation est essentiellement un conflit politique, pas une lutte contre une religion particulière, soulignant qu'"Al-Qods n'est pas à vendre, et nous ferons tomber toutes les conspirations visant à liquider notre cause, et nous maintiendrons nos positions, luttes et résistances populaires jusqu'à l'établissement de l'Etat de Palestine avec Al-Qods-Est comme capitale éternelle".

La conférence a été marquée par le traitement des dossiers de documentation des propriétés arabes à Al-Qods et de la situation historique de la mosquée Al-Aqsa, ainsi que par la projection d'un film documentaire traitant de la question de la propriété et du statut historique de la mosquée Al-Aqsa.


Lu 656 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p