Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marche de protestation de la FDT à Rabat




Des centaines de salariés, d’employés, de syndicalistes, d’acteurs associatifs et des droits de l’Homme  et de sympathisants  sont venus en masse, hier à Rabat, pour crier haut et fort leur mécontentement et protester contre  les politiques impopulaires des gouvernements successifs et mettre fin à  l’atteinte aux acquis  de la classe ouvrière.  
Cette marche de protestation conduite par le secrétaire général de la FDT, Abdelhamid Fatihi, a pris son départ du siège de la Centrale  à Rabat et parcouru des boulevards de la capitale pour prendre fin devant la gare Rabat-ville.   A l’issue de cette marche, Fatihi a prononcé devant les protestataires  un discours dans lequel il a exprimé le ras-le-bol de l’ensemble des militants de la FDT quant à la situation actuelle de la classe ouvrière  qui ne cesse de se dégrader au fil des jours.   
Les participants à cette marche ont scandé des slogans dénonçant  l’atteinte au pouvoir d’achat, à la dignité, à la liberté et à la justice sociale.
Dans son communiqué appelant à cette action qui s’inscrit dans son programme militant, la FDT proteste contre son exclusion du dialogue social  et exhorte le gouvernement de Saad Eddine El Othmani à mettre fin aux violations  touchant les libertés syndicales  et les droits de la classe ouvrière, notamment les prélèvements sur les salaires des grévistes, le licenciement collectif, entre autres.  
Par ailleurs, l’annulation de l’article 288 du Code pénal, l’exécution du reliquat de l’Accord du 26 avril 2011, l’élaboration d’une politique publique d’emploi, une véritable réforme des services publics dans le secteur de l’éducation, la santé, l’emploi et la justice figurent depuis des années  également parmi les revendications urgentes  de la classe ouvrière.
La FDT,  qui ne compte pas s’arrêter là, a également appelé à l’amélioration du pouvoir d’achat des salariés ; laquelle passe, entre autres, par l’augmentation des salaires, la révision du système fiscal et la baisse des charges sociales.

L.B
Mardi 17 Octobre 2017

Lu 1257 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs