Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Ma ville m’a tuer” ouvre le bal au FITUC de Casablanca




“Ma ville m’a tuer” ouvre le bal au FITUC de Casablanca
La troupe théâtrale “Souffles”  ouvrira le bal, lundi 2 juillet prochain, des actes du Festival international du théâtre universitaire de Casablanca «(FITUC). Et ce sera sa récente pièce "Ma ville m'a tuer" qui sera donnée au Complexe culturel Moulay Rachid à Casablanca.
La nouvelle pièce qui se décline sous forme d’un drame symbolique raconte l’histoire de trois personnages : deux femmes et un homme qui interpréteront conjointement toutes les situations. Une pièce qui accorde un privilège à l’invisible et à l’émergence d’une vision poétique… Pour Asmaa Houri, metteur en scène, les comédiens sont à la fois narrateurs, personnages et commentateurs et œuvrent à titre d’artisans scéniques du spectacle, l’influencent et le modifient tout au long du jeu,
Rappelons que “Ma ville m’a tuer” écrite par Abdellah Zrika, mêlant poésie et prose, se décline en univers mettant au-devant des histoires intimes, des rencontres mystiques et fusionnelles, des disputes chroniques, des monologues introspectifs et des questionnements contemplatifs. Le spectacle est d’autant plus fort attendu qu’il est interprété par des comédiens de renom tels que Amal Ayouch, Salima Moumni et Hassan El Jaï.

E.M
Mardi 26 Juin 2018

Lu 603 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal