Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

M'hamid El Ghizlane : Un adolescent emporté par Oued Drâa


Nour-Eddine SALLOUK
Samedi 27 Février 2010

M'hamid El Ghizlane : Un adolescent emporté par Oued Drâa
Un adolescent de M'Hamid Al Ghizlane, province de Zagora, est porté disparu depuis  ce matin du vendredi 26 février, emporté par les eaux tumultueuses de Oued Drâa. Le jeune homme avait plongé à la recherche d'une moto perdue dans l'oued depuis jeudi dernier. Des touristes espagnols en 4x4 et grosses motos tentaient de traverser le pont submergé par les eaux voilà six jours, quand une moto du peloton s'est renversée par la force du courant. Le groupe des Espagnols s'est mobilisé le matin du vendredi 26 février à la recherche de la moto engloutie, aidé en cela par une dizaine de jeunes de la ville, surtout qu'une prime de 5000 DH a été promise à celui qui trouverait l'engin dans les eaux. Selon le témoignage d'un autre jeune qui a plongé au même endroit, le disparu de 17 ans se serait cogné la tête en plongeant.
Il est à rappeler que la région a connu des précipitations record la semaine dernière. L'Oued Drâa n'a pas connu une telle activité depuis les années 80; il a débordé dès le premier jour des fortes pluies. Les lâchers du barrage Mansour Dahbi en plus des eaux des cimes  enneigées du Grand Atlas ont multiplié le débit des eaux de l'Oued Drâa qui a fini par se déverser dans le désert à des centaines de km de Zagora. 3000 à 4000 habitants du versant-est de l'Oued sont coupés du versant-ouest de la ville de M'Hamid El Ghizlane. Une partie du pont a été emportée par les eaux, seuls les 4x4 peuvent le traverser. L'activité touristique qui fait vivre des centaines de familles dans la région est sérieusement perturbée. Quant aux habitants, ils sont condamnés à faire la manche pour se faire transporter d'une rive à l'autre par des touristes en 4x4 et quand cela est nécessaire, ils n'hésitent pas à s'agripper sur les côtés et le toit des grosses voitures.  


Noyade d’un jeune homme

Un jeune homme a péri par noyade, jeudi en fin d’après-midi, dans l’Oued Malouiya dans la commune rurale de Zayda relevant de la province de Midelt, a-t-on appris auprès des autorités locales.
La victime (A.L), un marchand ambulant âgé de 17 ans, a perdu l’équilibre avant de basculer dans l’Oued.
Les éléments de la protection civile sont à pied d’oeuvre pour retrouver le corps de la victime originaire de la région de Kalaât Sraghna.


Lu 1061 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS