Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

M’Dina bus en grève à Casablanca


Larbi Bouhamida
Samedi 13 Juin 2009

M’Dina bus en grève à Casablanca
Le personnel de M’Dina bus de Casablanca, affilié aux syndicats FDT, CDT, UMT et UGTM a décidé d’observer une grève générale de 24h, renouvelable, à partir de lundi 15 juin.
Les raisons de cette grève, citées dans le communiqué de ces syndicats, s’expliquent par le refus du président directeur général d’honorer ses engagements, notamment la régularisation de la situation des dettes dues aux organismes sociaux, laquelle devait se faire avant le 31 mai 2009. La direction de M’Dina bus qui a été saisie également le 2 avril dernier, via une correspondance, par le wali du Grand Casablanca, pour l’apurement des arriérés dus à la CNSS, CIMR, CNOPS, OMFAM, etc, n’a pas donné de suite favorable à cette requête urgente.
 D’un autre côté, les syndicats ayant appelé à ce débrayage soulignent dans le même communiqué que des questions à caractère urgent faisant l’objet de conventions et de protocoles d’accord  entre la direction et les centrales n’ont jamais été réglées. A titre d’exemple, ledit président, poursuit le communiqué, tente de se soustraire aux textes en vigueur, particulièrement en ce qui concerne l’augmentation du SMIG au profit des agents contractuels, le règlement de leurs arriérés au titre des 16 heures supplémentaires, la mise en application des majorations salariales décidées par le gouvernement au profit du personnel soumis au statut ainsi que l’avancement au titre de l’année 2008.   
Pour les syndicats qui n’ont cessé de déployer tous leurs efforts et par tous les moyens légitimes notamment la tenue de rounds de dialogue avec la direction générale qui n’ont malheureusement abouti à aucune solution, cette grève, indique le communiqué, est annoncée pour sauvegarder les droits et la dignité de plus de 4.000 salariés et mettre fin à l’hémorragie qui pourrait rappeler le triste sort de l’ex-RATC.
A noter que plus de six cents bus et quelque 4.000 salariés sont concernés par ce débrayage qui risque de paralyser lundi le transport en commun dans la Métropole.


Lu 2670 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS