Luis Campos, dénicheur de talents au caractère bien trempé


Libé
Lundi 6 Juin 2022

Luis Campos, dénicheur de talents au caractère bien trempé
Grand artisan des titres inattendus de Monaco en 2017 et Lille en 2021, proche de Kylian Mbappé, Luis Campos est un dénicheur de talents au fort caractère, un mélange qui s'annonce détonant dans ses nouvelles fonctions de "conseiller sportif", selon la presse, au Paris SG.


Après une carrière d'entraîneur débutée jeune mais qui n'a jamais décollé au Portugal, le natif d'Esposende, près de Porto, s'est tourné vers le conseil technique en méthodes d'entraînement avant de choisir la voie du recrutement de joueurs au milieu des années 2000.


Campos rencontre à l'époque un certain José Mourinho, qui va le propulser sur le devant de la scène en faisant appel à lui en 2012, lors de sa dernière saison au Real Madrid, où il recrutera notamment Luka Modric, futur Ballon d'Or.


Proche de l'influent agent Jorge Mendes, Campos, 57 ans, se tisse au fil des années un important réseau avec des "scouts" (recruteurs) qui parcourent le monde à la recherche de la perle rare. Le Portugais devient spécialiste du trading, c'est-à-dire le recrutement de jeunes joueurs talentueux capables de générer de grosses plus-values à la revente.


A Monaco, où il a officié de 2013 à 2016, le Portugais va montrer l'étendue de son talent en attirant des joueurs reconnus (Radamel Falcao, James Rodriguez, Joao Moutinho, Ricardo Carvalho) auxquels il associe des jeunes pousses à fort potentiel (Bernardo Silva, Thomas Lemar, Benjamin Mendy...).

Il oeuvre aussi à la venue de l'entraîneur Leonardo Jardim (2014-2018 puis 2019).
 Même s'il a quitté le club de la Principauté presque un an avant le titre décroché en 2017, Campos est pour beaucoup dans ce sacre décroché au nez et à la barbe du PSG.


Sur le Rocher, il fait notamment la connaissance d'un certain Kylian Mbappé, pépite qui rejoindra Paris quelques semaines après le titre et qu'il va donc retrouver dans la capitale.


Durant toute sa période à Monaco (2013-2016), Campos a couvé Mbappé. Alors que Jardim était réticent à le lancer, Campos a poussé de tout son poids pour qu'il fasse rapidement ses débuts en pro. Ce fut le cas le 2 décembre 2015 à 16 ans et 347 jours, à Louis-II contre Caen (1-1).
 Campos est ensuite devenu le conseiller sportif de Gerard Lopez après le rachat du Losc par l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois début 2017.


Leur collaboration va s'avérer très fructueuse dans le Nord puisqu'après une première saison chaotique où le club s'était sauvé in extremis, les Dogues vont finir deuxièmes en 2019 puis quatrièmes en 2020, avant de remporter la Ligue 1 en mai 2021, quelques mois après le départ du binôme.


Comme à Monaco, il avait su construire un groupe composé de joueurs expérimentés (José Fonte, Benjamin André, Loïc Rémy, Burak Yilmaz...) et de jeunes talents (Nicolas Pépé, Victor Osimhen, Rafael Leao, Jonathan David, Sven Botman...). Plusieurs joueurs comme Pépé, Osimhen ou Leao ont explosé avec le Losc avant d'être revendus à prix d'or.


Bourreau de travail, capable d'aller superviser des joueurs aux quatre coins du monde, du fin fond de l'Amérique du sud à la frontière syrienne pour aller recruter le défenseur turc Zeki Celik, Campos n'était pas souvent au Domaine de Luchin, le centre d'entraînement des Dogues, mais il était en lien permanent avec Lopez et l'entraîneur d'alors, Christophe Galtier.


Parfois décrit comme colérique, son caractère bien trempé a pu poser problème, comme lorsque Bielsa a voulu se charger du recrutement à son arrivée à Lille à l'été 2017, marchant ainsi sur les plates-bandes de Campos avant d'être démis en décembre 2017.
 Les derniers mois de Campos au Losc ont été marqués par un bras de fer avec le directeur général du club, Marc Ingla, proche de longue date de Lopez.


Ce dernier, pris entre deux feux, a ensuite été acculé par ses créanciers et a dû se résoudre à vendre le club six mois avant le sacre de mai 2021. 
Le rôle de Campos à Paris devrait être un peu différent, puisque le club détenu par le Qatar ne base pas son projet sur le trading, même s'il souhaiterait parfois faire de plus belles plus-values.


Le Portugais va désormais devoir s'atteler à bâtir un effectif digne de satisfaire Kylian Mbappé, qui a finalement décidé de prolonger l'aventure à Paris jusqu'en 2025 après avoir reçu des garanties sportives sur la construction d'une équipe capable de décrocher enfin la Ligue des champions.



Lu 1686 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >