Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Louis-Ferdinand Céline défraye encore la chronique

60 ans après sa mort, des écrits du sulfureux écrivain refont surface


Libé
Jeudi 12 Août 2021

Louis Ferdinand Destouches, dit Louis-Ferdinand Céline, l’un des auteurs les plus talentueux mais aussi le plus sulfureux du siècle passé, défraye actuellement la chronique, même si cela fait 60 ans qu’il est six pieds sous terre. A l’origine du récent emballement médiatique entrevu de l’autre côté des Pyrénées, l’improbable réapparition de milliers de pages écrites par l’écrivain. Elles entraînent un imbroglio mêlant ancien journaliste et ayants droit remontés comme des pendules.

Ces manuscrits, l’auteur du classique absolu «Voyage au bout de la nuit», les avait abandonnés dans ses appartements montmartrois au crépuscule de la Seconde Guerre mondiale, selon la version officielle. Une seconde version, officieuse, prétend qu’on les aurait subtilisés. Une chose est sûre, alors que dans la sphère littéraire aucun crédit n’était accordé à l’hypothèse d’un trésor littéraire perdu, pour leur part, les céliniens y croyaient dur comme fer, et les cherchaient depuis plus d’un demi-siècle. Mais c’est l’ex-journaliste Jean-Pierre Thibaudat qui en a hérité par le plus grand des hasards. Sans vraiment le vouloir.

Dans son édition de lundi, Libération expliquait qu’un lecteur avait envoyé les documents à Thibaudat en assurant que ces écrits étaient inédits sans demander aucune contrepartie financière. L’unique condition imposée par le donateur mystère pour récupérer ce trésor, était «de ne pas les rendre publics avant la mort de la veuve de Céline, Lucette Destouches, car étant de gauche, il ne voulait pas enrichir celle-ci», explique le quotidien français. Lucette est décédée, fin 2019, à l'âge de 107 ans.

Dévoilée par le monde, la semaine dernière, la découverte n’est pas restée lettre morte. Les textes ont d’abord été authentifiés par les experts de la Bibliothèque nationale de France (BNF) avant d’être au centre d’un imbroglio sur fond juridique : Accusation de recel contre protection du patrimoine littéraire. Ces feuillets décrits comme jaunis et reliés par des pinces à linge, deux camps se les arrachent. D’un côté, Thibautdat, le détenteur des pages et son avocat Emmanuel Pierrat, et de l’autre, celui des ayants droit soutenu par l’avocat Jérémis Assous.

En principe, la loi protège les ayants droit, mais Céline n'est pas un personnage littéraire comme les autres. Ces écrits ont une valeur littéraire inestimable, à même d’intéresser plusieurs chercheurs qui rêvent de les avoir entre les mains. Ce n’est pas gagné. Mais pour Philippe Roussin, spécialiste de Céline, les documents inédits en question doivent être accessibles « au grand public » comme il l’a espéré dans les colonnes de Libé. D’autant que cette découverte permettra de comprendre qui était vraiment Louis-Ferdinand Céline, considéré comme classique mais paradoxalement mal connu. «D’où l’importance de ces manuscrits sur Londres, où il a eu une autre vie», argue Philippe Roussin.

En tout cas, les feuillets inédits de Céline, composés de romans, chapitres, nouvelles et autres lettres “sont une découverte sans équivalent", affirme un second écrivain spécialiste de Céline, Emile Brami. Au fond, les tensions créées par la répartition de ces écrits n’a rien de bien étonnant. Les versions des deux camps divergent. Et cette affaire rocambolesque a toutes les chances de faire couler beaucoup d'encre et finir irrémédiablement au tribunal.

Chady Chaabi​ 



Lu 1444 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira