Loubna Serraj présentera aux Etats-Unis son roman "Pourvu qu 'il soit de bonne humeur "


Libé
Vendredi 18 Novembre 2022

L'écrivaine marocaine Loubna Serraj présentera son roman "Pourvu qu'il soit de bonne humeur" le 19 novembre courant, dans le cadre de la convention annuelle de l'African Studies Association (ASA) qui se tient cette année à Philadelphie.

Chaque année, l'ASA invite des intervenants du continent africain pour engager des conversations à propos de problématiques concernant les questions de genre mais aussi, de manière plus globale, les sujets sociaux et décoloniaux.

Fondée en 1957, l'ASA est la principale organisation d'études africaines en Amérique du Nord regroupant près de 2.000 membres (universitaires, étudiants, praticiens et institutions) dans le monde et ayant un intérêt pour le continent africain. Sa mission est d'encourager la production et la diffusion des connaissances, d'hier et d'aujourd'hui, en Afrique.  Cette association a, par le passé, décerné le Prix du meilleur livre ASA à des noms comme Léopold Sédar Senghor (1994) ou Bethwell Ogot (2001).

L'invitation de Loubna Serraj intervient suite à un choix du comité directeur du Women's Caucus de l'ASA.
La portée universelle de son ouvrage et sa volonté de déconstruire certaines idées reçues notamment concernant les violences domestiques ont retenu l'intérêt du comité. 

"Pourvu qu'il soit de bonne humeur" a été publié au Maroc par La Croisée des Chemins et en France par Au Diable Vauvert. Il a été lauréat du Prix Orange du livre en Afrique 2021 et du Prix des lycéens de Marrakech la même année, ainsi que du Prix des jeunes pour le roman marocain d'expression française (organisé par le Réseau de lecture au Maroc) en 2022. 


Lu 1091 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >